et si c’était le prince charmant?

6 août 2007

et si c'était le prince charmant? dans voyage CHA0060 

Quand très jeune on rêve de son prince charmant on l’imagine rarement buvant du pastis-coca et parlant une langue dont l’alphabet ne semble comporter que le K et le Ä ! On n’aurait jamais pu faire partie du passé de l’un et de l’autre et un jour, les petits papillons qui sont apparus subitement prés de mon estomac se sont dit « home, sweet home » et ont décidé d’y voltiger définitivement! Ca fait un drôle d’effet et on a du mal à y croire ! 

Il y a tout juste 9 ans je lui expliquais quel était l’usage d’un bidet (élément propre aux Français), à apprécier un bon vin, à socialiser sans s’enivrer le sang ainsi qu’à baragouiner dans la langue de Molière…  Les tue l’amour genre caleçon long d’hiver Batman, Damar molletonné et moufles poilues qui sur n’importe qui d’autre m’aurait fait auparavant prendre mes jambes à mon cou, comme par miracle ne me dérangeaient plus le moins du monde. Chaque situation, chaque accessoire, chaque parole lui allait mieux qu’à n’importe quel mannequin underwear de Biba ! Après le premier baiser je vivais déjà dans un monde nouveau mais était-il fait de marécages, de palais enchantés ou d’un avenir plein de promesses je ne voulais pas le savoir. 

Mon Prince Charmant à moi était paré de toutes les qualités, l’incarnation de ce dont rêve toutes les femmes… jusqu’à ce que je réalise qu’il lui suffit, comme à bien d’autres hommes, d’apercevoir des jantes alu, un pack de bière et une photo de Salma Hayek en bikini pour voir apparaître une étincelle dans ses yeux!emoticone En dépit de ma lointaine ressemblance avec cette dernière il a tout de même franchi vaillamment nombre d’obstacles, combattu le poids de la distance, bravé les aléas de mon caractère et affronté les disparités de nos cultures. A sa place, beaucoup auraient baissé les bras au lieu de s’embarquer dans une zone à risques mais pas lui. Mon Finlandais a persévéré, il ne m’a jamais étouffé, jamais pressé, jamais supplié, jamais noyé dans d’utopiques promesses ou projets d’avenir. 

On vit dans le choc continuel de nos tempéraments, de nos opinions, de nos éducations et de nos expressions. Une gentille lutte perpétuelle entre les deux cultures pour tenter de valoriser ses racines auprès de l’autre, pour justifier ses actes, ses paroles… Comme de nombreux couples mixtes, même s’il y a un grand respect mutuel des cultures, on se taquine régulièrement sur ces points délicats: nos rituels, nos coutumes, nos influences musicales, nos modes vestimentaires, nos dictons, nos jargons, nos façons de conduire, nos principes, l’absurdité de nos langues respectives ou encore de nos spécialités culinaires…et encore bien d’autres caractéristiques qui sont le résultat du « moule ethnique» dans lequel on a grandi. 

9 ans qu’on se reproche mille choses et que chacun essaye d’avoir le dernier mot, de se sauver la mise. Une façon de motiver l’autre à mieux comprendre d’où on vient et nos valeurs respectives.  Mon prince charmant met tous ses efforts de côté pour me garder ici et moi en bonne grenouille je mets toute ma bonne volonté pour y rester mais on fini toujours par se demander quoi qu’il en soit qu’est-ce qui a fait que nos chemins se sont croisés et comment en est-on arrivés à poursuivre ensemble notre aventure? Ca s’rait-y pas de l’amoooooooour plutôt que d’la folie ? 

Le mythe du Francais au volant

25 juillet 2007

Le mythe du Francais au volant dans voyage telephone_au_volant_1

De retour de vacances dans l’hexagone (Nord et Sud), petit constat des incivilités des Français au volant. Nan, parce que quand même, « faut pas pousser mémé dans les orties ! » Observation générale: les Français roulent en « citregeot » (mélange de tutures du terroir) à 95%, pas assez de parking et une tendance à posséder 3 véhicules motorisés par ménage sans même posséder un vélo !  Quand on sait qu’il y a quelques années un inspecteur auto-école risquait de se faire égorger parce qu’il n’offrait pas gentiment le permis aux candidats, on comprend mieux pourquoi certain n’arrivent encore pas à faire un stationnement en épis ou un demi-tour en 3 coups de volant. 

D’ailleurs à ce sujet je vous invite tour sur le site de www.jesaispasmegarer.com …à rire de la bêtise des gens… parce qu’ils le valent bien ! Devrais-je lancer les premier stickers Finlandais « En osaa parkkeerata.com ? » 

Alors qu’il me faut m’arrêter chaque matin à 10 feux situés à 20 mètres l’un de l’autre dans une même rue pour traverser ma petite ville de Porvoo, en France on multiplie les rond-point et carrefours giratoires, au beau milieu des files le majeur brusquement nous démange mais on se contentera de hocher la tête en hurlant par la fenêtre un « ah ca c’est bien un 92 on aurait pu deviner ! » Pis d’abord je m’en fous parce qu’en Finlande y’a pas le système de permis à points NA ! Y’a que les Français qui ont assez de culot pour s’arrêter en double file dans une mini-ruelle en mettant les feux de détresse pour aller chercher leur baguette chez le boulanger et laisser derrière eux une file de gens pas contents. Les Finlandais n’auraient pas la conscience tranquille et prendraient le temps d’envoyer un e-mail d’excuse à tout le monde !;) 

Le Français au volant est un mythe à lui tout seul mais je crois qu’on le réalise vraiment quand on vit à l’étranger.  Sur l’autoroute, pas facile d’apercevoir le panneau qui signale un contrôle radar entre 12 caravanes et 4 camions sur la file de droite, oups…et voilà la sortie qu’on devait prendre qui nous passe sous le nez ! et pourquoi y’a plus de ligne blanche au sol lorsqu’on arrive au péage, c’est l’anarchie, on se retrouve à faire la queue une demie heure sous un soleil de plomb dans une file qui finalement ne mène pas où on avait prévu d’aller. Entre temps, on engueule ceux qui essaient de se faufiler furtivement devant notre tuture « nom d’un schtroumpf à bretelles en caramel mou! » avant de s’apercevoir qu’on n’est pas au bon endroit et de rougir honteusement de s’être quelque peu emporté ! Autre choc, boire une demie bouteille de vin rouge sur une aire d’autoroute c’est possible, à condition de manger un repas comprenant une entrée et un dessert même si on ne conduit pas ! Je ne connais pas beaucoup de personnes qui éprouvent une envie soudaine de se saouler la tronche à 10 € la demi-bouteille de pinard  au retour de vacances ! 

Déjà qu’on ne comprend pas pourquoi on doit payer pour traverser un patrimoine qui nous appartient, mais le pire de tout c’est qu’on trouve encore de nos jours des toilettes turques sur les bords de routes? J’avais presque oublié qu’un WC avec du papier et où il est possible de poser son sac par terre sans repartir avec un morceau de carrelage en souvenir c’était un luxe. On peut s’arrêter 3 fois dans des stations essence sur l’autoroute, pas un robinet n’aura le même système pour ouvrir l’eau : mitigeurs, mélangeurs, manettes, manches, système à pédales, électroniques… c’est jamais à la bonne température. 

Et pis dites aussi aux Jackys qui font les feux aux voitures d’étrangers parce qu’ils roulent avec leur phares la journée que sur certaines voitures les phares s’allument automatiquement et le seul moyen de les éteindre c’est de couper le contact. En Finlande comme par ex. au Canada, en Australie, au Danemark ou Israël, pour réduire le nombre d’accidents sur les routes les automobilistes roulent avec les feux de croisement allumés de jour comme de nuit. 

Quoi qu’il en soit, selon les Finlandais, c’est dans le Nord de la France que l’on roule le mieux, eh oui car là-bas, il nous arrive même de nous arrêter pour laisser un piéton traverser les jours ou on est de bonne humeur ! Paradoxalement, les conducteurs de scooter ou mobylette Français, qui n’ont pas de permis particulier pour circuler (contrairement aux cyclomotoristes Finlandais), seraient plus prudents et auraient moins d’accidents que les conducteurs Finlandais. 

http://www.ranskanuutiset.com/article.php3?id_article=624 

Pas étonnant qu’on se perde en France quand on nous sort des pancartes comme ca !emoticone

Sanglier dans voyage

Les petites fées pièces de monnaie

13 juin 2007

Les petites fées pièces de monnaie  dans voyage gwp105092

Ca y est les Finlandais ont enfin compris le véritable problème existentiel auquel on est sans cesse confronté et ont sorti un nouveau concept dont on se régale déjà!emoticone  Imaginez la pire des situations, la dame de la mise en pli de 9h a retardé votre coiffeur préféré alors que vous avez mis que 50 centimes dans le parcmètre. On peut déjà sentir la p’tite goutte de sueur qui va couler sur notre front alors qu’on va regarder avec effroi l’horloge collée au mur. 

Première solution : vous sortez en courant jusqu’au bout de la rue en poncho plastifié et bigoudis roses sur la tête pour renflouer un parcmètre affamé. Deuxième solution : vous laissez l’heure tourner en priant que votre pare-brise de tuture devienne PV-proof (ben ils font bien les pare-brise Bullet-proof et les mascaras waterproof !!!) pour ne pas risquer de vous ridiculiser dans la rue. 

Troisième solution : vous vous y rendez à vélo ou on vous dépose et là l’article suivant ne vous concerne pas !emoticone

kolikko dans voyage 

Mais qui sont donc ces « kolikkokeijut » (fées pièces de monnaie) qui vont parcourir les rues des villes pour sauver nos véhicules du PV sans qu’on leur ait demandé quoi que se soit ? Une collaboration entre sponsors et magasins a permis d’élaborer un budget afin d’embaucher des étudiants ou saisonniers pour rajouter des pièces dans la machine gourmande et vous sauver la mise. Elle est pas belle la vie, et franchement y’a bien pire comme boulot que de se promener au soleil toute la journée dans la ville non?emoticone 

Le service n’est hélas pas encore très connu mais il faut avouer que l’idée est ingénieuse. Les objectifs principaux de ce concept sont d’attirer une clientèle plus nombreuse, de faciliter l’accès aux magasins, de rendre le stationnement moins pénible, et biensur de donner une bonne image genre slogan Loréal «  de parce que vous le valez bien » en faisant un peu de pub ! Les fées vous laissent un petit papier avec le nom des sponsors sur le pare-brise pour vous rappeler qu’elles vous on dépanné, peut-être y trouve-t-on la somme rajoutée dans le parcmètre je n’en suis pas informée.  Le concept devrait être adopté dès l’été prochain selon l’article paru dans le journal Turunsanomat, le 4 Mai 2007: 

www.turunsanomat.fi/ajassa/?ts=1,3:1007:0:0,4:7:0:1:2007-05-04,104:7:456486,1:0:0:0:0:0:

« Tapahtumassa esitellään myös autoileville iloinen kesäyllätys. Lyhytaikaisilla pysäköintipaikoilla auto unohtuu helposti hiukan liian kauaksi aikaa parkkiin. Ensi kesänä voikin löytää autonsa tuulilasista iloisen yllätyksen, sillä keskustaan leijailevat kolikkokeijut pelastavat autoilijoita viime hetken parkkisakoilta » Malheureusement on peut déjà se poser des tas de questions concernant sont développement, son avenir et les possibles abus. On peut surtout se demander si l’idée fonctionnerait dans un autre pays où les gens ne sont pas forcément aussi honnêtes par nature que les Finlandais le sont. Est-ce que ce sont les sponsors qui décident de la somme à dépanner ou du temps supplémentaire administré ? Est-ce que tout le monde a droit à la même somme ? Est-ce qu’absolument toutes les rues des villes sont concernées ou est-ce qu’il s’agit seulement des centres-villes ? Qu’en pensent-donc les « lappuliisa ou lappulasse (version homme) » (pervenches, contractuel(le)s) qui voient leur travail menacé ? Est-ce que le les gens ne vont pas abuser du concept et oublier volontairement de glisser quelques pièces dans le parcmètre ? et encore bien des points qui ne sont selon moi pas très clairs. 

Selon la loi, il est interdit d’utiliser l’argent de parcmètre déjà versée par une autre personne même s’il reste une demi-heure de stationnement parking non-utilisée! Cette pratique est susceptible d’engendrer une amende donc ca oblige en principe chacun à payer le parking mais comment peut-on vraiment contrôler ?…envoyez-moi vos réactions sur le sujet ! 

Le dîner de cons

4 juin 2007

Le dîner de cons dans voyage 250px-Moustique

Formidable l’été est presque à nos pieds…si ici on se réjouit des longues journées lumineuses de 20h on s’enchante certainement moins des températures favorables à la prolifération des bzzzzz-bzzzzz…  “Les insectes sont nos amis, il faut les aimer aussi….”comme dans la célèbre chanson des Inconnus. A table traître armée de suceurs de sang, pour vous au menu Baygon vert et un petit jus de citronelle!  Les forêts finlandaises abritent quelques 38 sortes de moustiques mécontents, forcément vous pouvez imaginer la colère qui les envahi dès la naissance parce que la vie ne leur réserve pas un sort trés réjouissant. Par exemple si l’homme lui est pressé de passer à l’action et de s’engager dans des pratiques sexuelles avec sa partenaire, le moustique lui doit repousser son moment de 7eme ciel au maximum pour justement éviter de s’y rendre aussitôt! Si les moustiques mâles pouvaient porter un T-shirt on pourrait certainement y lire “don’t kill me I’m a virgin”. Eh oui parce que si les mâles sont inoffensifs et ne se nourissent que de nectar de fleur, c’est leur pétasse de nana qui nous suce nos protéines pour leur ribambelle de marmots.    dans voyageVous voulez pas en adopter un? Comment les aimer et montrer de l’empathie face à des bestioles moches, inutiles et sans intérêt porteuses de maladies qui meurent aussitôt après l’accouplement?  emoticone 

J’ai toutes les raisons du monde de penser que les moustiques ont un Quotient Intellectuel de 2.  Ils ne se jetteraient pas dans nos bouches quand on roule à moto, ils ne se feraient pas griller sur nos barbecues, ni écraser sur nos pare-brise, ils ne se laisseraient pas noyer dans nos piscines ou enivrer par l’alcool de notre sang. emoticone  En effet, quand on a une espérance de vie de seulement 3 ou 4 semaines (d’abord c’est qu’y’a une raison), on a envie de s’en mettre plein la panse et c’est ce qu’on appelle ici “räkkä”: une sorte d’invasion de moustiques assoiffés qui sort en période de chaleur et d’humidité et là, je vous conseille le filet moustique trés tendance sur les plages cet été avec une jolie paire de tongues!  1599_2086 D’ailleurs si ces bébètes ne posaient pas problème en étant si féroces avec nos chairs, la Finlande n’organiserait pas le championnat du monde d’écrasement de moustiques (en Laponie finlandaise). Les compétiteurs disposent de 5 minutes pour tuer le plus grand nombre de moustiques, sans instrument ni produit. Record obtenu par Henri Pellonpää en 1995 avec 21 moustiques! merci à celle où celui qui me trouve la vidéo!!;)  Il y a quelques années par une belle soirée rapu (soirée crevettes organisée autour d’un lac), je suis rentrée à la maison avec 58 piqûres de moustiques sur le corps, j’étais bel et bien la victime d’un complot de diner de cons. Je ne vivrais à présent plus sans une moustiquaire (et non pas une mousquetaire, mon francais m’a trop souvent fait faux bon et les lapsus se multiplient! dernier en date “l’arche de Zoé!” rigolez pas)…emoticone 

Quelques minutes de marche dans les sous-bois pour cueillir des myrtilles ou des champignons suffisent largement pour abandonner la partie et sortir le drapeau blanc si vous n’êtes pas munies d’une combinaison de cosmonaute ou une armure en cotte de mailles. Sortez couverts!!

« Naaaannnn là j’peux vraiment pas, y’a trop de bulles »

10 mai 2007

 

Vous n’avez encore pas vos T-shirt pourtant on a assisté ici à la naissance du phénomène « Kola Olli ».

La Finlande c’est le pays où n’importe qui peut avoir son moment de gloire, le pays où l’on tire parti des situations les plus inattendues, où l’on tourne les événements médiatiques en véritables phénomènes de société. D’abord il y a eu Lordi, ensuite la ressemblance de la présidente avec Conan O’Brien et bien d’autres. Toutes les occasions sont bonnes pour tenter de s’en mettre plein les poches et faire parler de son pays. N’ y a-t-il pas assez de salarakas (amant ou maîtresse de personnalités) pour faire la couverture des magazines, de célébrités éméchées pour occuper les doubles pages dans la presse ou présenter des émissions télévisées? …eh bien non puisque la Finlande médiatise désormais l’échec télévisé de Olli Hokkanen plus connu sous le surnom de « Kola-Olli » qui s’est rendu le 19 Novembre 2006 à l’émission de TV « Ennatystehdas » (où les invités réalisent des records) pour y accomplir un exploit: celui de boire 1,5 litre de Coca-Cola versé dans 7 verres sans temps imposé puisqu’un tel record n’a jamais été auparavant enregistré.

la vidéo sur ce lien:  http://www.youtube.com/watch?v=hix25TdoBFA

(le lien devrait fonctionner cette fois)

Après le 3è verre du breuvage, en direct, Olli se voit désolé de ne pouvoir continuer le record…alors oui, un mal de ventre, une envie pressante d’aller aux toilettes à cause d’un repas trop épicé, un rendez-vous urgent à la limite on aurait compris mais un « Ei jaksa enempää, ei pysty » (= non là je ne peux pas boire plus), « ei pysty, on niin hapokasta että ei pysty (= la boisson est trop acide, je ne peux vraiment pas »!)…ca en a surpris plus d’un! M’enfin…depuis quand on vient à la TV pour dire qu’on a changé d’avis et qu’on a plus soif? Depuis quand il est permis de décevoir un public qui retenait son souffle devant son écran à chaque gorgée en murmurant des timides « moi aussi j’peux l’faire ca! » tout en se moquant de cet échec qui ne semblait pas relever de la mission impossible. S’il avait bu du Coca auparavant, ca ne devait pas être une surprise pour lui que la boisson gazeuse soit effectivement « acide »…sauf que lui il avait ouvert ses bouteilles depuis des jours alors forcément…les bulles et la sensation d’acidité qui va avec, elles se font la malle! Dans l’immédiat le public s’est moqué de cet échec et puis au fur et à mesure, l’expression utilisée sur le plateau pour admettre la défaite est devenue très « tendance », T-shirt et masques à son effigie font soit disant fureur une histoire de fous.

Olli, qui compare son succès à la cagnotte du Lotto se voit désormais proposer des offres de partout pour promouvoir entre autres, des émissions, des produits ou encore pour présenter des événements ou apparaître dans l’Amour, Gloire et Beauté à l’échelle nationale: Salatut Elämät (= vies secrètes).
Suite à cet événement des groupes de soutiens se sont formés pour demander notamment à la compagnie de la boisson gazeuse en question de réduire l’acidité du produit ainsi que de considérer la construction d’une statue à son effigie qu’on dresserait à Mikkeli, la ville où réside Kola-Olli.
Ce n’est pas les bulles mais la célébrité qui va finir par lui monter à la tête…si chaque looser avait droit à sa statue, on n’aurait bientôt plus de places de parking!

Amour, drague et pitié

30 avril 2007

Amour, drague et pitié dans voyage pr91245

On croyait la drague plutôt propre à la gente masculine parce que et dites-moi si je me trompe, seuls les hommes sont capables de flirter avec un pylône en mini-jupe après quelques verres sans y voir d’inconvénientemoticone. Hors dans un pays ou pour un homme montrer ses sentiments est un signe de faiblesse, ce sont alors bien souvent les femmes qui ont du prendre les choses en main. 

Alors que nous Françaises (et je pense parler pour beaucoup d’entres elles) avons tenté une bonne partie de notre jeunesse d’éviter les mystérieuses mains aux fesses des Frenchies dragueurs en boîte, rougis des sifflements d’ouvriers dans la rue emoticoneet fait en sorte qu’un amoureux éperdu ne vienne pas chantonner une sérénade sous nos fenêtres accompagné de sa lyre, les Finlandaises elles, ne semblent pas avoir connu ce genre d’attentions. 

Malheureusement le seul préliminaire que certains Finlandais semble s’autoriser avant d’attaquer une technique de drague c’est l’alcool emoticonecar on ne s’engage pas dans une stratégie de flirt sans être bien préparé. Pour booster l’égo d’une future conquête rien de telles que des haleines vineuses qui nous soufflent dans le nez des « je ‘t’aime » fatigués, seule expression connue mondialement des amoureux du zinc. Qu’on soit alors physiquement engageante ou non on se sentira une V.I.P : very important prout-prout (merci Anthony Kavanagh) au sex-appeal d’un lombric en décomposition en plein cœur de la Tchétchénie…emoticone 

Pas étonnant alors que les techniques de drague ringarde du « mademoiselle, votre père est un voleur, il a pris toutes les étoiles pour les mettre dans vos yeux » ou encore  » excusez-moi ca vous a fait mal? »… »quoi donc? »… »quand vous êtes tombée du ciel? » sonnent le romantisme et l’exotisme aux oreilles des Finlandaises.  La technique de séduction directe des Français ainsi que son code gestuel ont le mérite d’être clairs, sans ambigüité. 

En Finlande le flirt n’a pas d’âge, j’ai vu des quinquagénaires maquillées à la pelle, qui cherchent à reconstruire leur vie, aborder ouvertement mon compagnon le sourire aux lèvres et le regard charbonneux, comme si les rides et les vêtements panthères étaient un breuvage affriolant, grrrrrrrrrrrrremoticone Si on nous envie les techniques d’approche et l’aisance des Français à draguer comme si on leur apprenait à flirter dès la maternelle, paradoxalement on nous prend nous Françaises souvent en pitié car  la France donne trop souvent encore aux autres pays l’image d’une nation machiste, arrogante et fière. 

Pour les Finlandaises, on est en quelques sortes un tailleur mimi impeccable aux effluves de parfums qui donne mal à la tête, aux incontournables hauts talons qui résistent même aux ruelles les plus pavées du pays. On sait faire la cuisine et on connait probablement la tendance mode de l’année suivante! oui MAIS. De par cette image que la France donne d’elle-même avec ses hommes omniprésents et ses femmes trop discrètes dans le décor pictural…trop nombreuses sont les Finlandaises qui croient à tort que les petites Françaises sont condamnées ou « forcées » par leur moitié à rester à la maison avec les enfants à gérer les tâches ménagères et continuent à être malgré elles, les esclaves des corvées domestiques.

CB010718 dans voyage 

 

Parole d’expat’

18 avril 2007

 Parole d’expat’ dans voyage voyageuse

On croit souvent à tort qu’être expatriée c’est juste quitter son pays, hors c’est bien plus que ca. Avant la vraie aventure ce n’est qu’un mot qui ne prend sa véritable signification que lorsque les éléments familiers disparaissent de notre quotidien. On quitte son pays oui mais aussi tout ce qu’il y a dedans, on oublie ce que l’on était, ce que l’on y faisait, ce qu’on aurait pu devenir, les gens qu’on aurait pu y rencontrer ainsi que la manière dont on aurait pu y vivre. Le passé fait désormais partie d’un jardin secret, personne ne le connait et loin il n’a plus grande importance. Parce qu’ici il n’y a pas de rumeurs ou d’yeux inquisiteurs et qu’on on ne pose pas de questions (ou très peu) on peut librement se reconstruire et songer à l’avenir.

bigPastisOlive dans voyage    boulangerie bio_10

Il y a bien des choses auxquelles on avait omis de penser avant de partir dans notre élan enthousiaste. Les évènements se succèdent, les naissances se déchainent, les parents vieillissent et les enfants grandissent, et nous nous ne sommes pas là. Le temps passe ici comme là-bas et on ne nous dit pas grand-chose par peur de nous inquiéter. Notre famille a sa vie et on n’en sait presque rien, parce qu’on vit loin on nous épargne toujours les détails et les anecdotes comme si c’était superfluemoticone. On se sent souvent coupable d’avoir trouvé le bonheur ailleurs, d’avoir abandonné lâchement les êtres qui auraient du pouvoir bénéficier de nos conseils, de notre soutien et de notre amour dans leurs moments difficiles. On est pris dans un piège, face à un choix complexe, celui de profiter de moments avec sa famille, ses proches car personne n’est éternel et celui de partager la vie de notre moitié car le plus gros dilemme de l’expatrié dans un couple mixte c’est que les 2 semblent bien souvent inconciliables. 

Que fait-on ici quand nos neveux, nos nièces poussent comme de petits champignons à l’autre bout du monde et qu’on ne saura jamais ce qu’ils étaient, comment ils se comportaient, peut-être juste l’espace d’un court moment à travers une webcam ou quelques photos…on les a vu une poignée de fois et on a peur qu’ils ne se rappellent pas notre prénom où qu’ils pensent qu’on ne s’intéresse pas à eux, à ce qu’ils font… Partir c’est un bouleversement, on commence par essayer de trouver des petits bouts de notre pays dans le nouveau et peu à peu on s’habitue, on change, on pense autrement et on se forge une personnalité. On s’adapte aux mœurs et aux coutumes et c’est ce qu’on a laissé derrière nous qui devient différent. Lorsque qu’un expat’ pense à son pays il a souvent des allures de cartes postales, on se surprend à essayer de reconnaître des paysages, des événements, des gens qui nous seraient familiers. On a écarté toute éventualité de croiser dans la rue une personne du passé, d’entendre au détour d’un rayon de magasin le petit surnom qui nous a collé à la peau depuis notre enfance ou encore tout aussi improbable, entendre parler sa langue maternelleemoticone

Les Finlandais me demandent souvent ce qui me manque le plus de mon pays. Bien avant mes éclairs à la vanille, il y a la famille, les apéros et repas entre amis qui n’en finissent pas. Il y a aussi les embrassades, le contact humain, la langue Française, le climat, les paysages diversifiés (c’est-à-dire autres que les lacs et les forêts omniprésents ici), ma baguette farinée et les bonnes odeurs de boulangeries, la voix des gens du voyage dans les micros des fêtes foraines, l’ambiance des marchés, le pastis et les parties de pétanque qui vont avec, le coût de la vie moins onéreux, un verre de vin en mangeant, la drague parfois et tellement d’autres choses…  01 16140_914 carbone_marche

Parce qu’en plus d’être étranger(e) dans son pays d’accueil, nous expats sommes souvent considérés comme étrangers dans notre pays natal parce qu’on y paye plus d’impôts, parce qu’on n’y est plus productif, parce qu’on ne participe plus économiquement à l’essor du pays, parce que le seul lien qui nous y rattache c’est la langue, un petit morceau de notre cœur et un peu de famille peut-être… 

Un petit lien sur ce site: www.expat-blog.com dédié aux expatriés et à leurs aventures autours du monde et un soutien général à toutes celles et ceux qui ont osé partir sans réfléchir et qui aujourd’hui rêvent d’un vrai croissant aux amandes…emoticone

Impôt sur Médor

10 avril 2007

Impôt sur Médor dans voyage dierendag-chihuahua

Après la loi qui stipule qu’il est illégal de conduire un vélo après avoir bu 3 bières et celle qui impose des heures strictes pour secouer ses tapis et faire prendre l’air à ses draps, il existe en Finlande « l’impôt sur Médor » depuis 1894. 

Il y a longtemps que j’aurais du me révolter contre cette loi stupide qui veut que les propriétaires de chiens payent un impôt sur leur toutou. Vous pouvez avoir un reptile dans votre baignoire, un rongeur dans votre salon ou un félin dans votre lit, on ne vous prendra pas un centime. En revanche si vous avez un adorable canidé il vous faudra payer jusqu’à 50 Euros d’impôt annuel selon le lieu où vous résidez. 

Pour de nombreux propriétaires qui ne peuvent notamment pas avoir d’enfants, pour les couples âgés, seuls ou même pour les enfants, le chien est bien plus qu’un simple animal domestique, c’est un compagnon de jeux, un membre de la famille, un confident, une présence, un réconfort, une boule de poils pleine d’affection. Sur quels motifs peut-on imposer des taxes sur un être vivant? de plus pourquoi imposer un animal plutôt qu’un autre? 

Je félicite d’ailleurs Porvoo la ville où je réside pour avoir cessé l’application de la loi le 1er Mai 2004 parce qu’elle n’a aucun sens. Les propriétaires de chiens payent suffisamment de taxes sur la nourriture et les accessoires nécessaires au bien être de toutou pour encore devoir payer d’autres frais supplémentaires. 

Sachant que de nombreux chiens en Finlande ne sont pas déclarés et qu’il est quasiment impossible de tenir un registre, récolter l’argent d’une telle imposition requiert de la bureaucratie inutile, pénalise les propriétaires les plus honnêtes et constitue une injustice vis-à-vis des villes qui n’appliquent plus l’impôt car trop peu rentable comme Porvoo, Rauma, Pori, Oulu, Kemi et beaucoup d’autres villes. La loi n’est pas vraiment crédible puisque les tarifs appliqués varient selon le bon-vouloir des communes, et pas forcément en fonction des services proposés. A titre d’exemples, Espoo/Helsinki: 50 €, Turku et Tampere 34 €, Vaasa 45 €… 

Certes les villes offrent des parcs à chiens clôturés où il est possible de donner à toutou l’impression d’être en liberté l’espace d’un moment si toutefois une femelle en chaleur et 5 rottweilers mâles ne s’y trouvent pas au même moment.

Koirapuisto dans voyage

La maintenance des parcs revient la plupart du temps aux propriétaires de chiens eux-mêmes comme pour le ramassage des crottes de chiens, il y a des propriétaires qui ramassent d’autres qui font ceux qui n’ont pas remarqué que leur boule de poils s’est soulagé dans la pelouse du voisin… 

Où vont donc les impôts sur toutou? 

Pas un distributeur de sachets biodégradables, pas un parc aménagé avec obstacles et cachettes, marcher 5 kilomètres le sachet surprise dans la main avant de pouvoir trouver une poubelle fait partie du quotidien, je comprends que certains s’impatientent…et dire qu’un simple chewing-gum met environ 100 ans à disparaitre on n’en fait pas toute une histoire et c’est pourtant aussi plaisant de marcher sur une crotte de chien que sur un chewing gum!…  Après avoir lu et relu la loi en question avec ses 16 paragraphes, à aucun moment on ne mentionne la raison de cette taxe et où va l’argent, en revanche on ne manque pas de nous rappeler qu’on a le DEVOIR de payer, payer et encore repayer sans nous justifier pourquoi. 

Selon la loi les chiens « utiles » tels les chiens de berger, les chiens de police et les chiens-guides sont exemptés d’impôts, n’y aurait-il donc pas là une élite du chien? une sélection entre chiens chômeurs et chiens travailleurs? n’y aurait-il pas là un favoritisme de races évident sachant qu’un chihuahua n’a pas les qualités requises pour sauver une personne de la noyade et encore moins l’autorité nécessaire à gérer un troupeau de rennes!… 

Chaque année le gouvernement récolte quelques 4 Millions d’Euros en impôts sur les chiens et les propriétaires continuent régulièrement de s’interroger sur les services qui leurs sont vraiment à disposition. Alors oui, nos chiens peuvent se promener dans la forêt, oui nos chiens peuvent aller se piquer une tête dans la mer sur certaines plages, oui nos chiens peuvent prendre le bus gratuitement avec nous, devraient-ils se sentir privilégiés? Pourquoi pas une taxe sur les écureuils, les élans ou les oiseaux qui eux aussi laissent derrière eux des excréments et profitent des forêts? Une taxe sur les alcooliques qui laissent derrière eux bouteilles cassées et déchets en tous genres et qui eux aussi ne manquent pas d’aller se soulager derrière les buissons?… 

52ème édition de l’Eurovision

28 mars 2007

52ème édition de l'Eurovision  dans voyage eurovision2007-1280_960

Sur une population de 5, 3 Millions de Finlandais habitués au « Finland 1 point », 5, 299.995 pensaient être condamnés à ne jamais gagner l’Eurovision. Bon avant que vous gémissiez ne pas être bon en maths ou que vous sortiez vos calculettes, je vous épargne le calcul. Les 5 autres Finlandais avaient probablement des restes de coton-tige dans les oreilles et sont allés représenter le pays sur l’estrade du concours à Athènes en 2006. La Finlande qui n’a jamais gagné une seule victoire à l’Eurovision jusqu’à l’année dernière, se prépare activement à l’évènement probablement le plus attendu de l’année en Finlande. La 52 ème édition du fameux concours organisé « aux pays des milles lacs » comme aiment le vanter les médias qui profitent largement de l’occasion pour tenter de booster le tourisme…emoticone 

Tous les billets pour la finale disponible depuis Décembre dernier ont été vendus en moins de 20 minutes, avec des tarifs variant de 200 à 400 euros pour celles et ceux qui souhaiteraient participer aux semi/demi-finales et autres « échauffements » avant LA grande finale. Pour les supporters venant de l’étranger, des « package » comprenant hôtel, billets et tout le tralala sont disponibles a des prix complètement exorbitants allant de 1000 à plus 2000 € pour 2 ou 3 nuits. 

S’il était possible pour le public de voter pour les candidats à l’Eurovision il était ici aussi possible de voter pour les présentateurs de l’émission en question! La jolie et dynamique Jaana Pelkonen qui n’a pas langue dans sa poche et l’acteur (+ chanteur) sex-symbole Mikko Leppilampi vont tous deux présenter l’évènement.

jaanamikkouusinleipis dans voyage

Le concours se déroulera à Hartwall Areena à Helsinki le 12 Mai prochain et c’est Hanna Pakarinen, gagnante du concours Idols en 2004 (l’équivalent de la Star Ac’ je crois en France ou de American Idols aux States) qui représentera le pays avec sa chanson « Leave me alone ». Complètement satisfaite du choix du public cette fois ci (et mes propos étaient quelque peu différents lorsque les monstres du groupe Lordi ont été choisi par le public Finlandais), Hanna Pakarinen dégage une bonne humeur contagieuse et un charisme surprenant. 

img-pakarinen-finn-idol-2

Les Finlandais l’adorent et le style rockeuse qu’elle a adopté lui va comme un gant. Le succès des artistes Finlandais est tout de même plus facile lorsqu’ils chantent dans la langue de Shakespeare que dans leur langue maternelle. The Rasmus, Him, Darude, Bomfunk Mc’s, Kwan, Children of Bodom, Nightwish…A l’heure actuelle je serais bien incapable de vous nommer un groupe Finlandais célèbre à l’étranger qui ne chante pas en anglais, …et ne venez pas me dire que c’est parce que le finnois n’est pas mélodieux!!!!  site lui étant destiné: http://www.hanna-pakarinen.com/fi/ site en anglais ou il est possible de télécharger la chanson qui représentera la Finlande 

http://www.yle.fi/eurovision/main.php?id=2679

La Finlande, un peu plus que les autres pays participants cette année, va pouvoir déployer sa plus belle brochure touristique lors de l’évènement et montrer au public ses fabuleux paysages, ses paisibles maisons d’été, ses lacs exceptionnels, ses spécialités culinaires et bien d’autres trésors… L’Eurovision lui offre SA minute (ou plutôt son heure) de gloire et la chance de récupérer un peu de crédibilité.  Effectivement ce moment de publicité positive ne sera pas de trop pour convaincre le public que la Finlande n’est pas qu’une blague faite de monstres effrayants, de safaris farfelus in Nowhere-land et de fouettage de branches de bouleau ou encore de compétitions d’écrasement de moustiques ou de premier ministre coureur de jupons. 

D’accord il fallait oser l’accoutrement et le style mais soyons honnêtes…et là je vous pose une question existentielle…croyez-vous que dans une vingtaine d’années c’est le Hard Rock Halellujah de Lordi que les gens chantonneront dans leur voiture sur le chemin du travail, ou le succès fulgurant et apparemment indémodable du Waterloo d’Abba?… 

lordi                abba   

encore une raison de plus pour la Finlande de jalouser la Suède…emoticone

Junttilandia ou la « Jacky attitude »

16 mars 2007

Junttilandia ou la

Antenne CB, volant moumoute, jantes alu, autocollant KENWOOD, taches de couleur sur le capot, ventilo sur le tableau de bord, peluches Marsupilami, vitres teintées, pommeau de vitesse style balle de golf, « le petit bonhomme en mousse » de Patrick Sébastien ou vieille techno des années 90 à donf dans la sono 2000 Watts, pare-soleil Johnny Halliday, housses de siège léopard, bandelettes RALLYE façon Starsky & Hutch ou flammes autocollantes… La photo d’une femme nue sur le sapin parfumeur qui camoufle les effluves d’essence, des harnais (arceaux de sécurité) pour s’accrocher à cause de la force 3 G du bolide (ironique biensur). Quelques pots d’échappement en extra au cas où on en perdrait un, ribambelle de phares à l’avant à ampoules de couleurs ou néons façon K2000 s’il vous plaît. Des fanions de club de foot ou de chasse locaux décorent l’intérieur, châssis rabaissé et ailerons surdimensionnés, le Jacky, le blaireau, le beauf, le bidochon, le nase ou encore le « Bob » est tellement fier de son prénom qu’il éprouve un étrange besoin de l’exposer sur sa voiture « Neness », « Marcel », « Polo », « Jeannot » ou encore « Bebert »…emoticone 

Le roi du TuningClub ou du « custom » récupère des pièces pas toujours adaptées à sa voiture qu’il passe son temps à bricoler et qui donnent une touche « patchwork » à l’unique « femme » de sa vie! 

On a tous dans ses connaissances ou voisinage un énergumène de ce genre qui nous fait doucement rigoler avec ses principes démodés et sa passion exagérée pour tout ce qui comporte les lettres GTI, TDI, V6, 16S. Son objectif dans la vie est de transformer une voiture ordinaire en une créature désastreuse roulante, une discothèque ambulante qui épuise la batterie au bout de 10 km, pour pouvoir voyager jusqu’à sa boulangerie les vitres ouvertes et attirer l’attention des petites minettes dans la rue en mâchant son chewing-gumCool

Incontournable client du bistrot « chez Dédé » et du PMU du coin, le beauf aime porter des casquettes vantant les marques de bières, des T-shirts vulgaires genre « j’vous encule tous », et une cigarette derrière l’oreille. Il se laisse pousser les cheveux à l’arrière et porte fièrement une banane autour de la taille pour y mettre son paquet de gitane Maïs, ses lunettes de soleil et les clés de son précieux bolide. Ses enfants, qu’il a eu à 17 ans et assez nombreux pour qu’il perçoive les allocs, portent tous des prénoms à consonances Américaines, souvent inspirés des feuilletons TV comme Brenda, Jason, Kevin ou Dylan… 

Le beauf est international, en Finlande il a la particularité d’accrocher une paire de dés en fourrure à son rétroviseur (karvanopat) et de sentir le « Wunderbaum vanille » (sapin désodorisant qu’on attache au rétro)

 bodyHeadImage_karvanopat dans voyage     Fre86091

On l’appelle ici « pärtsäri », « juntti »(qui est d’ailleurs aussi un nom de famille Finlandais) ou encore « amis », « pilluralli », l’énergumène Finlandais porte des santiags de cowboy, un survêtement « adidas » à boutons sur le côté (ou « Adadas » selon son budget!), un blouson de cuir noir et une boucle d’oreille. Il porte une coupe de cheveux « mullet » (court devant, long derrière) à la Mel Gibson dans l’Arme Fatale 3, ses doigts sont bien jaunis par la nicotine et ses ongles noircis par la graisse et l’huile de vidange emoticone

Lien à voir absolument pour la coupe!  http://www.gougoule.com/mullet/

Son chanteur préféré c’est « Frederik » et s’il peut accompagner ses douces mélodies d’une jolie blonde sur un siège arrière c’est encore mieux. On peut rencontrer le beauf Finlandais dans les stations essence la nuit car elles restent ouvertes 24h/24, mal rasé, bedaine à bière qu’un T-shirt trop court laisse entrevoir et mégot collé à la lèvre inférieure qui semble avoir trouvé refuge pour le reste de sa vie. 

Inspirée par la bagnole d’un voisin stationnée dans la cour de l’immeuble, je me suis aperçue en me rendant sur quelques sites qui traitent du sujet, qu’il ne s’agit finalement que d’un petit joueur à côté des voitures « beaufs » qui existent sur ces sites que je vous recommande vivement si la Beauf attitude vous fait rire! On va dire qu’il s’agit d’un Jacky à budget modeste mais la famille Garfield au grand complet qu’il abrite derrière son pare-brise me donne le sourire aux lèvres chaque matin!emoticone 

Comprendre l’univers des Jacky 

http://www.jackyland.com/

http://membres.lycos.fr/beaufs/bagnole.html

Quelques caractéristiques du beauf 

http://supdebeauf.assoces.com/defbeauf.html

Dictionnaire de la langue beauf 

http://membres.lycos.fr/beauf/dico.htm

Les pires voitures beaufs! 

http://bidochon.tuning.over-blog.com

1...34567...11