Archive de la catégorie ‘voyage’

9 tasses par jour

Mardi 7 octobre 2008

9 tasses par jour dans voyage businesspeople-coffee-break_~bxp34396

Elles sont toujours attendues avec impatience mais font perdre des milliards d’Euros chaque année aux entreprises et personne ne s’en plaint. Se résoudre à vivre sans, en Finlande de surcroît, serait sans aucun doute le pire cauchemar de la population. Aussi Finlandaise que le sisu et le salmiakki, la pause café fait partie de la culture, elle est véritablement sacrée : 2 fois par jour, vers 9h et 14h en général, dans les bureaux, les chantiers, les usines on s’arrête de travailler pour se jeter dans les bras de ce breuvage magique dont l’arôme titille nos narines et nargue nos sens.

Quitter ses activités pour se consacrer à cette « drogue » ne choque personne, au contraire celle ou celui qui n’en boit pas peut se sentir quelque peu isolé(e) car la pause qui lui est destinée est un véritable phénomène social. Le café est le petit rayon de soleil qui égaie nos matins sombres et réchauffe nos gorges froides, la promesse d’une journée meilleure. Il représente le petit moment de détente, le remède à cette pénible mâchoire qui n’en fini plus de bailler, il est l’allumette virtuelle qui garde nos paupières ouvertes, sa simple présence dans nos veines nous aide à relativiser les problèmes auxquels il faut faire face au travail comme à la maison. Il nous délivre de toute cette fatigue accumulée et constitue le parfait prétexte pour mieux connaître les gens avec qui on travaille.
Les Finlandais en sont tellement friands qu’ils en consomment env.11,4 kg par an par personne soit env.9 tasses par jour par adulte, pour seulement 5,4 kg en France !

La pause café est impérative, c’est un moment convivial où l’on se réuni autour d’une tablée de collègues, on y lit des magazines, des journaux, le sport, la politique et les informations y sont en général des sujets de prédilection. Heureusement, on y parle aussi des activités extra professionnelles, des enfants, des animaux domestiques, des relations, des programmes TV et des films. Chez nous on parle aussi voitures, technologies, ebay, blagues, sorties, conneries d’enfance, des projets de weekend, de vacances, de ses voyages et expériences…

Autour de la table il n’y a pas de hiérarchie et l’objectif n’est pas d’y parler travail ou d’être productif. On contribue à la bonne atmosphère du service en essayant de mieux connaître ses collègues, de mieux cerner les gens avec qui on doit travailler. La recette d’une pause café réussie consiste d’abord à se rendre à l’extérieur du bureau ou du lieu habituel de travail pour se dégourdir les jambes et changer d’environnement, s’asseoir en bonne compagnie, se détendre en faisant de l’humour, oublier les soucis un moment et commenter les évènements récents. A chaque fête, anniversaire, achat de voiture ou immobilier, départ en vacances, voyage à l’étranger il est de coutume d’apporter brioche ou gâteaux pour tout le service, tous les prétextes sont bons pour se goinfrer à l’œil et on ne manquera pas de nous le rappeler la veille !
Le café est présent à absolument toutes les occasions : négociations, visite d’amis, réunions, anniversaires, obsèques, naissances, mariages,…on n’envisage pas la vie en Finlande sans lui, surtout l’hiver lorsque les journées sont courtes. Selon une expression Finlandaise, il est plus facile d’arrêter un terroriste que la soif de caféine d’un Finlandais! « Terroristin voi pysäyttää, kahvinhimoista suomailaista ei milloinkaan ».

En tant qu’étrangère, la pause café est le lieu idéal pour apprendre de nouvelles expressions, connaître davantage la culture, les évènements, les célébrités nationales, les potins de la boîte,…il y a des collègues avec qui on s’entend bien tout de suite, avec lesquels on peut rire de tout et n’importe quoi sans avoir peur d’offenser l’autre parce qu’on est sur la même longueur d’onde. Des collègues qui rendent le lieu de travail plus motivant, plus décontracté, plus appréciable.

Même si la journée est merdique, qu’on renverse son café sur ses dossiers importants, que le logiciel ne fonctionne pas et que rien ne va comme on l’aurait voulu…on sait qu’à la pause café on n’est jamais à l’abri d’un bon fou rire qui nous fera vite oublier les désagréments du travail…

À la découverte du Meulku (Mölkky)

Dimanche 7 septembre 2008

 

À la découverte du Meulku (Mölkky)  dans voyage molkky
En Finlande, pour s’occuper lorsqu’on passe tout l’été dans son petit chalet au milieu de nulle part, il existe quelques jeux de plein air peu connus à l’étranger tels que le Kyykkä, le Kubb ou encore le Mölkky. Ce dernier est un cousin du bowling, du billard et de la pétanque. Aussi convivial, il est simple, peu physique et accessible à tous, de plus on peu y jouer par tous les temps sur terre battue, gazon, asphalte, sable ou même encore sur la neige ! Ce jeu est tellement populaire qu’il existe des tournois nationaux et même un championnat du monde. Les seules prédispositions au jeu sont de savoir compter et d’être au moins 2 joueurs (pas de nombre maximum).

Le Mölkky est dérivé d’un ancien jeu carélien qui consiste à faire tomber des quilles en bois à l’aide d’un lanceur appelé Mölkky : Un morceau de bois cylindrique aux arrêtes arrondies. On ne le lance pas n’importe comment, seulement en position horizontale.
Regardez cette petite video pour la technique du lancer :

Image de prévisualisation YouTube

Les quilles sont numérotées de 1 à 12 et sont placées les unes contre les autres en respectant l’ordre du schéma suivant, à une distance de 3 à 4 mètres du lieu où l’on lance le « bâton ». Le jeu est souvent fourni avec un cadre en bois qui sert de limite au placement des pieds des joueurs mais on peut aussi tout simplement tracer une ligne au sol.
placem10 dans voyage

La première équipe arrivant à totaliser exactement 50 points gagne la partie. Comme c’est un jeu d’adresse, il est nécessaire d’adopter une certaine tactique, afin de faire évoluer son propre score mais également d’éloigner les quilles dont les adversaires ont besoin pour remporter la partie.

Faire tomber une quille marque le nombre de points sur la quille, si l’on en fait tomber plusieurs, il faut comptabiliser le nombre de quilles tombées (et non leur valeur !). Si par exemple le score est de 48, le joueur doit faire tomber deux quilles quelconques ou la quille numéro 2 et seulement celle-ci. Si le score est de 49, la seule solution consiste à faire tomber la quille n°1 et aucune autre. Une fois les quilles « dégommées », il faut les replacer exactement là où elles sont tombées pour le joueur suivant ce qui complique évidemment l’évolution du jeu. De plus, si un joueur ne fait tomber aucune quille au bout de 3 tirs consécutifs, ce même joueur sera éliminé.

Remarquez que si une quille n’est pas complètement à terre et si elle repose par exemple en partie sur une autre quille ou le Mölkky), elle ne sera pas comptabilisée.
Le jeu prendra fin lorsqu’un joueur (ou une équipe) atteint précisément 50 points. Si le score dépasse 50 points, il faudra alors retomber à 25 points et ce, quelque soit le score obtenu au-delà des 50 points. Le jeu de Mölkky coute environ 20 Euros, il existe également des versions pour les petits (mini-mölkky) moins onéreux.

 

Les baskets à la poubelle

Dimanche 24 août 2008

Les baskets à la poubelle dans voyage 610x

Si l’emploi du temps de millions de femmes n’était pas si surchargé quotidiennement, cette rude compétition n’aurait peut-être pas vu le jour. Une constante course contre la montre qui a donné des idées, la Finlande connue pour la créativité et l’excentrisme de ses compétitions farfelues se mord surement les doigts de ne pas être à l’origine de celle-ci…qu’importe…, Helsinki a décidé de l’importer cet été des rues de Moscou, d’Amsterdam, de Berlin ou encore de Stockholm…

Une course pas comme les autres qui a eu lieu samedi 28 Août 2008 au Lasipalatsi aukio de Helsinki avec pour défi un élément bien particulier qui ré-hausse le charme naturel féminin. Torsions, entorses, luxations, fractures, ampoules, crampes, égratignures et hématomes, …les risques de bobos ne sont pas à négliger. Certaines les aiment vertigineux, pointus et fins, d’autres les préfèrent rassurants, épais et courts. En leur compagnie on a toutes redoutées au moins une fois de tomber et de se ridiculiser en public. Les vidéos sur le Net de jolies filles sur les podiums de défilés de mode qui s’emmêlent les jambes nous ont traumatisées. Aucune de nous ne souhaite vivre le cauchemar de Mamzelle Bradshaw dans l’épisode de Sex and the City ou elle casse celui de ses Manolo Blahnik. A cause d’eux, on a toutes un soir, les pieds ensanglantés ou parsemés de douloureuses ampoules, retiré nos nouvelles chaussures discrètement sous une table en priant que la soirée se termine…

Des dizaines de femmes se sont affrontées samedi après-midi au sprint de 80 mètres perchées sur des talons d’un minimum de 6 cm. La compétition refuse tout strapping ou bandage quelconque qui assurerait une stabilité et un soutien à la cheville. Il est également interdit de porter des bottes ou encore de coller ses chaussures à ses pieds pour plus de soutien. Chaque talon de chaussures est consciencieusement mesuré et vérifié avant la compétition. Les participantes doivent être majeures, marcher ou même courir avec des talons demande de l’adresse, un bon équilibre, de l’assurance et surtout une démarche glamour !Image de prévisualisation YouTube

5 participantes couraient à la fois, la compétition récompensait en plus de la plus rapide, la participante la plus chic, élégante et féminine c’est pourquoi des accessoires tels que sacs a main, bijoux, foulard, ceinture étaient permis pour personnaliser son look. http://www.nelonen.fi/korkkarijuoksu/

Une présence masculine aurait selon moi ajouté un peu d’exotisme et d’humour à cette compétition ca aurait pu être aussi l’occasion pour les hommes de comprendre la difficulté de se déhancher sur ces objets de fantasmes. Il faut souffrir pour être belle…en talons et  » Si les talons hauts étaients si merveilleux, les hommes en porteraient » ! (Sue Grafton)

Félicitations à la gagnante de cette compétition Liisa-Maria Harstela qui célébrait le même jour son enterrement de vie de jeune fille (ses amies l’ont inscrite à la compétition à son insu), et dont les chevilles ont su résister la torture ! Elle repart avec un bon d’achat de 4000 € valable dans le magasin Stockmann. Heli Aalto, élue la plus élégante et la plus féminine de toutes les participantes, repart avec un bon d’achat de 300 € valable dans un magasin de chaussures !

http://www.keski-uusimaa.fi/Sivustot/Keski-Uusimaa/Uutiset/Arkisto/2008/07/21/Korkokengat-eivat-vieneet-piikkareiden-paikkaa-viela

http://www.helsinkitimes.fi/htimes/index.php?option=com_content&view=article&id=1911:finns-brave-high-heel-race-for-nelonen&catid=33:general&Itemid=201

A Moscou :
http://www.youtube.com/watch?v=14GzFOPmM4Q&feature=related

A Haarlem:
http://www.youtube.com/watch?v=lJrYTqLK9nk&feature=related

A Stockholm:
http://www.youtube.com/watch?v=eAxDKqJEZB8&feature=related

Hommes et femmes à tout faire

Lundi 7 juillet 2008

Hommes et femmes à tout faire dans voyage mechanic-servicing-automobile_~AA049035

Qu’on soit célibataire, divorcé, âgé, marié ou esseulé on s’est surement tous désolés une fois dans notre vie de ne pas avoir quelqu’un dans notre entourage qui sache tout faire et qui soit de surcroit disponible! » On en a marre de faire 30 bornes pour changer les piles de la radio de mémé Jeannette qui la croit cassée, d’accourir chez papy Jacky pour chercher des lunettes qui se trouvent sur le bout de son nez…parce qu’à ce que je sache c’est bien souvent le numéro de téléphone du fiston, qui est enregistré au numéro 1 de la mémoire du portable en cas de pépin.
Désormais plus d’excuse, si l’on ne sait pas comment faire, si l’on n’a pas les outils, l’aptitude, l’envie ou encore le temps de le faire une fée du logis viendra à la rescousse. Créée en 2003, l’entreprise « Aviomiespalvelu » a reçu le prix INNOSUOMI en 2007 pour avoir su répondre à une demande croissante de la population.

Aviomiespalvelu (littéralement « mari-service ») a su tirer parti du fait que le temps nous manque et qu’il nous est impossible de nous occuper de tout nous même mais aussi soyons honnêtes du fait que certains maris ont véritablement un poil dans la main et que certaines femmes ont 2 mains gauches…
L’entreprise propose les services d’une quarantaine d’hommes et femmes « à tout faire » professionnels, disponibles, agréables et serviables, prêts à voler à votre secours lorsque vous en avez besoin. Même si la liste des services est vaste leurs fonctions/contributions ont des limites, on ne loue pas leur présence pour chauffer le lit le soir !!…

lien en finnois http://aviomiespalvelu.fi/

lien en anglais http://aviomiespalvelu.fi/english.html

Mais ou s’arrête donc les fonctions de ces personnes à tout faire puisque le client détermine lui-même les tâches à effectuer…désormais on peut se payer le joli sourire d’un « mari » qui vient d’attendre une heure devant la cabine d’essayage en ne faisant que vous complimenter à vos brèves apparitions…et pendant ce temps le vrai mari peut se délecter de sa bière et de son match favori à la télé en se grattant les…oupsssss je m’égare…mari jaloux s’abstenir…est-ce qu’il est possible de s’offrir une simple présence pour ne pas devoir passer la fête de la St Valentin seule devant son dîner, je ne sais pas…

L’idée est ingénieuse pour celles et ceux qui souhaitent travailler indépendamment, de nos jours il faut savoir être polyvalent mais ces services ne viennent-ils pas empiéter sur les services déjà proposés par certaines professions? Que vont devenir jardiniers, électriciens, masseurs, déménageurs, baby- et dog-sitter et autres ?…si pour en gros 28 Euros de l’heure on peut avoir un massage, une bonne soupe, et notre linge lavé (ben oui ce sont des superwomen !) pourquoi s’en priver ?

Les « maris à tout faire » se chargent entre autres de réparer, d’accrocher des tableaux, de monter des meubles, de déneiger, ils peuvent vous amener en pique-nique et écoutent patiemment vos états d’âme, ils peuvent également tondre le gazon, changer la tapisserie, nettoyer votre PC des possibles virus, changer des ampoules, vous aide au déménagement, à la maintenance de votre voiture … Les femmes « à tout faire » (= aviovaimot) proposent de s’occuper de votre jardin, du lavage de linge, ménage, repassage, couture, massage, conseils, elles peuvent amener votre toutou chez le vétérinaire ou en promenade, faire les courses, vous traduire des manuels, vous lire un livre, vous préparer un bon repas ou encore s’occuper de vos enfants… Le succès de cette entreprise démontre en tous cas qu’il existe une large demande pour ce type de services, la clientèle est principalement constituée de femmes seules d’ailleurs si vous voulez faire plaisir pour un anniversaire ou autre, il est même possible d’acheter une carte cadeau.

Reste à voir si les personnes âgées sont prêtes à faire confiance à un(e) individu qu’elles n’ont auparavant jamais rencontré. On ne sait jamais, certains inconnus peuvent tenter d’arrondir leur fin de mois en puisant dans la banque de mémé…(et c’est là que tous les Finlandais se consternent de mon côté soupçonneux et me disent qu’il n’y a que les Français pour envisager une telle chose, que les Finlandais sont des gens honnêtes… ;)

Le plus dur dans l’histoire c’est d’expliquer à son vrai mari peut-être un peu macho sur les bords pourquoi on souhaite louer les services d’un autre homme pour faire ce qu’il pourrait faire mais ne fait pas. « Chéri je sais que tu en es parfaitement capable mais tu es déjà épuisé avec ton travail alors j’ai pensé »…avant de s’entendre dire « c’est bon je vais le faire samedi j’ai le matos !!… »
Louer les services d’un autre homme « plus doué et plus polyvalent » que son propre mari, n’est-ce pas quelque part ôter un peu de sa virilité, de sa masculinité et le sous-estimer? Qu’en pensez- vous ?

Encre indélébile et rapport débile

Vendredi 6 juin 2008

Encre indélébile et rapport débile dans voyage close-up-young-woman_~MEDFR02218

« Ces modifications corporelles, qui correspondaient d’abord à des camouflages avant de devenir un rite initiatique du passage de l’enfance à l’âge adulte, ont un lien avec certains modes de vie ou comportements sociaux. Elles traduisent plusieurs états : perception négative des conditions de vie, mauvaise intégration sociale, souci d’amélioration de l’image de soi, précocité des rapports sexuels avec grand nombre de partenaires, homosexualité, usage de drogues et consommation d’alcool, activités illicites et appartenance à un « gang », mauvaises habitudes alimentaires.»
http://www.tetu.com/rubrique/infos/infos_detail.php?id_news=12534
Tout allait plutôt bien dans ma vie jusqu’à ce qu’aujourd’hui j’apprenne en lisant ce rapport de l’Académie de Médecine Française, que parce que j’ai un peu d’encre sur les pigments de ma peau, je suis une délinquante homosexuelle anarchiste dépressive et alcoolique à mauvaise fréquentation qui mange entre 2 overdoses et pique les sacs des grands-mères dans la rue pour arrondir mes fins de mois…et pourquoi ne pas ajouter à la liste profanation de cimetière, trafic d’armes, réseau de prostitution et combats de pitbull ??? Comment est-il possible de pondre de nos jours de telles conclusions aberrantes ? Ce rapport a autant de sens que l’avocat d’un certain père incestueux autrichien plaidant l’irresponsabilité !!!!On ne vous a jamais fait la blague du « bientôt on pourra se servira de toi pour égoutter les tagliatelles au diner ! » ou encore « quelques traits d’encre en plus et la caisse des magasins te confondra avec un code barre ! »…

 

Le tatouage n’est plus une manière d’afficher sa force, sa virilité ou son appartenance à un groupe, il est juste devenu depuis des années un moyen de revendiquer son originalité, de s’exprimer librement, de séduire, de s’embellir, de personnaliser son style et de provoquer tout comme on choisit sa mode vestimentaire ou sa couleur de cheveux.
Une grande majorité de la population finlandaise est tatouée et/ou piercée, les tatouages ont souvent un sens beaucoup plus profond que ce qui se trouve à la surface. Il y a ceux qui les trouvent harmonieux, empreints d’une touche d’exotisme, artistiques et sexys… Puis il y a ceux qui considèrent ces pratiques comme une offense au corps, quelque chose d’indésirable, puéril et superflu.

La loi Finlandaise, tout comme la loi Européenne en général, n’interdit pas aux jeunes mineurs de se faire piercer ou même tatouer cependant de nombreux tatoueurs se refusent à marquer à vie la peau de jeunes mineurs sans une attestation de leur parent. Un tatouage correspond souvent à un moment important de la vie, agréable ou douloureux ; si j’avoue ne pas avoir pu résister à la tentation, je n’ai jamais eu à cogiter ou à me convaincre, ils sont le fruit d’une attitude spontanée et possèdent tous une signification particulière à mes yeux.

En Finlande, la fièvre du tatouage touche davantage les femmes, particulièrement lorsqu’elles ont 28 ans selon les professionnels… Elles sont déterminées et savent exactement ce qu’elles désirent et où elles le désirent. Les tatoueurs ont aussi leurs limites quant aux parties du corps à tatouer et n’acceptent pas le tatouage s’il leur parait trop vulgaire. A toutes celles et ceux dont la peau est encore vierge, dont les pigments n’ont pas connus la souffrance d’une aiguille électrique ou d’un outil de piercage, réfléchissez bien. Dans 10 ans le groupe rock que vous adorez sera surement classé mortel ringard, un trou se rebouche très vite naturellement…en revanche un tatouage ne disparaît jamais et ne s’embellit pas aves les années, il devient terne, fripé et tristounet…et sa signification peu perdre de la valeur. Il suffit de googler « ridiculous tattoos » et vous serez surpris par l’incroyable stupidité de certains…et enfin ne faites pas comme ce jeune homme anglais, qui pensait avoir tatoué sur son bras en caractère Mandarin « Love Honor and Obey », a découvert, plus tard, d’une femme chinoise que ce qui était tatoué sur son bras signifiait en fait: « A la fin de la journée, c’est un vilain petit garçon »…

Voici quelques liens qui devraient vous faire réfléchir …et rester sobre !!:

http://damncoolpics.blogspot.com/2007/05/really-stupid-tattoos.html

http://www.asylum.com/2008/05/22/no-regrets-the-best-worst-and-most-ridiculous-tattoos-ever/

(patientez un moment la page peut prendre quelques secondes avant de se télécharger)

http://www.topito.com/post/Top-des-pires-tatouages

http://horribletattoos.blogspot.com/

http://megaportail.com/Divers/2073-tatouages-rates.html

http://www.celebritytattoos.org/weirdest-tattoos/

Et si on divorçait ?

Lundi 5 mai 2008

Et si on divorçait ? dans voyage DivorceCake « L ‘amour est un jardin fleuri et le mariage un champ d’orties « …est-il possible de convaincre une nation des bienfaits du mariage avec un tel proverbe ? Même si les orties ont quelques vertus en tisane…elles piquent et n’ont rien de bien plaisant. Si tant de relations se transforment en champ d’orties c’est peut-être aussi parce qu’elles demandent de l’entretien et d’être cultivées tous les jours…quand on plante une graine, il faut l’assumer ensuite, faire en sorte qu’elle pousse et ne pas la laisser à l’abandon sinon elle ne donne rien…il y a toujours de la mauvaise herbe qui pousse même au beau milieu d’un jardin de fleurs…visiblement les Finlandais rêvent d’être champion de hockey mais pas de labourer les champs étant donné que le taux de divorce est l’un des plus élevés d’Europe avec environ 51 divorces pour 100 mariages.

pile-papiers dans voyageEn France, demander le divorce est une longue et pénible aventure, les démarches à effectuer sont onéreuses et compliquées dues aux différents types de divorces (consentement mutuel, double aveu, rupture de la vie commune, faute…) et représentent des obstacles supplémentaires à un éventuel « bon déroulement ». La procédure de divorce pourtant simplifiée en 2004 n’a rien de rapide ou d’efficace si on la compare à la procédure Finlandaise.

En Finlande la loi concernant le divorce a été simplifié en 1988 mais n’est-elle pas TROP souple ? Ici il n’est pas nécessaire d’identifier une partie coupable pour obtenir le divorce ou participer à de nombreuses sessions pré-divorce. Pas besoin de preuve de rouge à lèvre sur un col de chemise, de petit mot secret dans une poche de veste ou dans le pire des cas de prouver les violences subies. Il suffit seulement à l’un des époux d’en faire la demande (qui coute 72 €) et si le couple ne se réconcilie pas dans les 6 mois le divorce devient officiel après avoir repayé 44 € en guise de confirmation. Aucun parti ne peut s’y opposer. Le mariage n’a donc plus l’ombre « d’une promesse à vie » et si demain l’envie nous prend de divorcer parce que sa moitié laisse trainer ses chaussettes sur le sol de la cuisine et rote vulgairement au repas chez belle-maman…la justice vous demandera d’expliquer si nécessaire les motifs de votre démarche et les enverra à votre futur(e)-ex conjoint…la somme à débourser pour un divorce est donc de 116 euros…

Une étude finlandaise a établi que les enfants de familles dont les parents avaient divorcé ou ceux dont l’un des parents était décédé, étaient les plus exposés à la consommation d’alcool, à l’expérience de l’ivresse et à l’usage de stupéfiants, ce qui suggère une probabilité plus grande de consommation à risque dans le futur…

Alors biensur l’allègement de cette loi a fait exploser le taux de divorces ce qui est plutôt paradoxal quand on sait qu’on passe de plus en plus de temps dans une vie à chercher le/la partenaire idéal(e) et qu’on se marie de plus en plus tard (vers l’âge de 30-32 ans en Finlande). De plus, on se marie en ayant vécu déjà auparavant de longues années ensemble. Si le divorce n’était pas aussi facile qu’il ne l’est devenu aujourd’hui, ne ferait-on pas davantage d’efforts pour continuer à vivre ensemble et laisser de petits soucis détruire tant d’histoires? Désormais il est plus facile de s’engager dans une autre relation plutôt que de recoller les morceaux de celle qui s’est brisée…

Récemment le député Tommy Tabermann (avec son petit air de Jerry Springer) a fait une proposition pour tenter de réduire ce taux de divorce élevé afin que les couples puissent se retrouver « émotionnellement et sexuellement ».

929

Le projet consisterait à accorder 7 jours de congés payés par an aux amoureux, à condition biensur qu’ils les prennent en même temps que leur conjoint ! Mais n’est-ce pas du favoritisme, les célibataires n’y ayant pas droit? De plus une petite semaine de vacances ne met aucun couple à l’abri d’une bonne engueulade et ne contribuera pas forcément à faire exploser le taux de natalité !

Destination Helsinki

Lundi 7 avril 2008

Destination Helsinki dans voyage 38050121v2_240x240_Front_Color-Royal

Une grande campagne promotionnelle est lancée dans le cadre des saisons culturelles étrangères, afin de mieux faire connaître la Finlande en France. Rendez-vous sur le blog de 100% Finlande http://www.100pour100finlande.fr/ ou vous trouverez toutes les infos sur les centaines d’évènements à venir dans l’hexagone ainsi que des interviews, des photos, des vidéos et des dossiers vraiment sympas ! Si Helsinki figure parmi vos prochaines destinations, je vous ai concocté une petite liste des endroits à visiter selon moi dans la capitale… les sites internet et les brochures touristiques à télécharger là http://www.hel2.fi/tourism/en/esitteet_Helsinki.asp sauront surement vous en dire davantage…

Oubliez vos GPS à la maison puisque pendant la saison estivale (de Juin à Août), de jeunes étudiants Finlandais en gilets verts qu’on appelle les « Helsinki Helps » sillonnent les rues de la capitale pour venir en aide aux touristes et les renseignent sur les différents événements organisés par la ville. Ils sont munis de cartes, de plans, de brochures touristiques parce qu’on ne voudrait quand même pas que les touristes se retrouvent dans les ruelles sombres des quartiers plus agités !

No.1 : le marché aux puces Valtteri (Vallilan Makasiinit) http://www.kirpputori.com/valtteri

Dans ce grand bâtiment on prend plaisir à errer, à rencontrer des gens et discuter du temps, farfouiller et trouver son bonheur, parmi les centaines d’exposants on trouve essentiellement des particuliers mais aussi une poignée de professionnels. Ce lieu est devenu si populaire qu’un programme télé en direct lui est destiné chaque samedi matin sur TV1 valtsu__sis__pieni dans voyage

Comme pour tout marché aux puces il est préférable de faire sonner le réveil très tôt le matin si l’on veut pouvoir faire de bonnes affaires et profiter un peu des allées dégagées, samedi ou dimanche après 11 heures agoraphobes s’abstenir !! Malheureusement vu le cout de la vie dans la capitale, les Helsinkiens ne sont pas très familiers avec les termes brader, bazarder, brocanter et tout a un prix… le profit reste malgré tout l’objectif principal des vendeurs, un lieu idéal pour côtoyer de près les autochtones !

No.2 : l’île musée de Seurasaari http://www.nba.fi/en/seurasaari_ra

On ne vient pas en Finlande sans avoir envie d’observer la faune Finlandaise, l’île musée de Seurasaari est un lieu sympathique pour de belles ballades mais surtout pour de belles rencontres avec d’adorables petites bêtes poilues pas très sauvages qui viennent grignoter dans nos mains. Accessible par un pont, l’île est dépourvue d’habitants permanents car elle fait actuellement office de musée en plair air.

ecureuil

Par contre je ne conseille pas l’île en hiver, les écureuils qui y vivent sont légèrement blasés des touristes et ont de la nourriture à profusion. Ce n’est pas 3 noisettes qui vont les faire sortir de leur cachette quand il fait froid dehors il vous faudra ruser…

No.3 : le vieux marché couvert Wanha Kauppahalli http://www.wanhakauppahalli.com

Situé au bord de la mer Baltique à quelques pas du centre ville, les gourmets sauront y trouver leur bonheur: poissons locaux, pains artisanaux, café finlandais, viandes de renne, d’élans ou d’ours, chocolats et spécialités de Laponie le tout dans une ambiance sympa. Un endroit idéal pour trouver des petits cadeaux à offrir et déguster des spécialités…

No.4 : détente sur un navire de croisière Silja Line ou Viking Line/Tallink www.vikingline.fi www.tallink.fi

Il serait dommage de venir en Finlande sans faire une petite excursion d’une journée en Estonie, à Tallinn plus particulièrement qui se trouve à tout juste 80 km d’Helsinki. Viking Line fait deux aller-retour entre Helsinki et Tallinn, une la journée et une la nuit. La traversée prend 3 heures sur ce navire gigantesque et là encore vous apprendrez à connaître davantage les autochtones…mais peut-être pas sous leur meilleur jour ! Vous n’y croiserez pas le Capitaine Stubing en short et vous ne gouterez pas aux merveilleux cocktails d’Isaac, imaginez ces 2 là après avoir pris quelques ecstasy et une bonne douzaine de bières et vous aurez l’ambiance générale qui règne sur le bateau !… Il vous faudra compter env.60 € pour 2 personnes en cabine normale mais il est possible de s’offrir une cabine plus luxueuse… les paysages valent le détour ! !

Viking%202

No.5 : prendre un bon bol d’air en faisant un peu de sport http://www.greenbike.fi/vuokraus_eng.html

Par une belle journée les plus sportifs d’entre vous trouveront leur bonheur à Töölönlahti. Il y est possible de louer des kayaks ainsi que l’équipement pour une à plusieurs heures (env.30 € les 2 heures). Rien de tel pour découvrir des endroits inaccessibles à pieds ! La ville possède des tas de jolis parcs Kaivopuisto, parc de l’Esplanade, Linnanmäenpuisto…où il est facile de s’essayer à la marche nordique ! Les pistes cyclables de la ville sont tellement bien aménagées qu’il serait dommage de ne pas prendre le temps de la visiter à vélo ou même à roller !

greenbike_logo_green_uus

No.6 : les centres commerciaux pour le shopping
http://www.jumbo.fi/etusivu.asp

http://www.sello.fi/index_en.php
http://www.itakeskuskauppakeskus.fi/?lang=en

Pour que les touristes se ruinent lors de leurs vacances dans les petites boutiques des rues commerçantes du centre d’Helsinki, bien souvent les brochures touristiques ne leur mentionnent pas l’existence d’énormes centres commerciaux ! Bien pratiques quand les journées sont pluvieuses ces centres comprenant chacun plus d’une centaine de magasins, Jumbo (Vantaa), Sello (Espoo) et Itäkeskus (le plus gros centre commercial de toute la région Nordique!) sont situés un peu en dehors de la ville mais restent très accessibles en bus !

No.7 : l’eglise de Temppeliaukio http://www.temppeliaukio.fi/english/index.htm

La première fois que je l’ai visité je suis tombée sous le charme, moi qui n’aime pas particulièrement les lieux religieux…et j’ai aussi mieux compris pourquoi on vient s’y marier depuis l’Europe, l’Asie, les Etats-Unis…et que la liste d’attente est longue… Cette église est creusée dans la roche et de l’extérieur comme de l’intérieur elle se distingue bien des églises traditionnelles ! Son plafond est composé de kilomètres de fil de cuivre, aucun icône sur les murs, aucune statue et une excellente acoustique…malheureusement le site est très populaire, les bus de touristes abondent et ceux-ci viendront vite vous déconcentrer avec les lumières de leur flash et leur caméscope…

temppeliaukio 799px-Temppeliaukio_Church_33_1_5_temppeliaukio

No.8 : le bar à glace Arctic Ice Bar http://www.arcticicebar.fi

le bar à glacejbaari.jpgjbaari1.jpg

En cas de petite soif, je conseille l’expérience unique du bar à glace « Arctic Bar/jääbaari » Ce n’est pas un lieu où on s’éternise car les orteils finissent vite par geler étant donné qu’il y fait -5 degrés. Ce bar n’a qu’une superficie de 8 m2 et comme faire tenir son verre sur une table en glace relève du miracle, n’oubliez pas vos moufles ! Le prix de l’entrée est de 10 € comprenant le prêt d’une sorte de parka argenté chaud et biensur une consommation de vodka à notre choix. Les plus frileux pourront se diriger vers le Saunabar, un bar-sauna (comme son nom l’indique !) chauffé à une température de base de 82 degrés 4,50 € l’entrée+ 2,50 € la serviette. Les hommes et les femmes partagent des saunas séparés…

 

Attention n’oubliez pas que le 21 juin c’est la fête de la St Jean, les rues des villes sont complètement désertées par les autochtones, les seuls passant que vous rencontrerez risquent forts d’êtres aussi touristes que vous ! N’oubliez pas non plus que la Finlande rurale a quelque fois tout autant d’attraits que la ville mais dans tous les cas il vaut toujours mieux aller voir sur place plutôt que de juste en entendre parler… »

quelques liens utiles : http://www.helsinki.fi/en/index.html
http://www.hel2.fi/tourism/EN/matko.asp

http://www.ezpa.fi/helsinki/

http://www.bestofhelsinki.fi/2008/index2.php?language=EN

Pumpattava Barbara

Jeudi 27 mars 2008

sala.jpg

Je croyais pourtant qu’on ne les rencontrait que sur la plage d’Alerte à Malibu se disputant fièrement les 3 poils sur le torse de David Hasselhoff…eh ben non…la Finlande en a aussi et les journalistes n’ont rien trouvé de mieux que de nous imposer leurs rotoplos siliconés démesurés pour combler les pages du programme Télé lorsqu’ils sont à court d’inspiration. Elles sont en quelques sortes le plan B des chroniqueurs, qui faute d’avoir pu interviewer Rihanna lors de son passage en Finlande, nous affublent de photos qui esquintent les pupilles mais qui abreuvent les commérages des pauses café au boulot!

1508561400tukiainen1.jpg

Je parle de celles qui ont économisé une partie de leur vie pour un jour pouvoir s’offrir un séjour sous les bistouris Parkinsoniens des chirurgiens Estoniens diplômés en plomberie. Celles qui n’ont pas hésité à casser leur tirelire le jour de leurs 18 ans parce que toutes petites déjà, ces garces souhaitaient faire de l’ombre à Pamela, voler Ken à Barbie et en faire leur amant…au milieu des élans on trouve une ribambelle de femmes sans scrupule, prête à tout pour réussir à être connue et gagner de l’argent. Prêtes à n’importe quoi pour faire la couverture d’un magazine, participer à une série télévisée, donner une interview sur ses implants mammaires…l’important c’est que son corps soit exposé en format A4 même si c’est dans le manuel d’utilisation polonais d’un vibromasseur et que les sommes faramineuses dépensées en ravalement de façade soient rentabilisées. Qui a donc lancé cette mode de la paire d’obus ?

Pumpattava Barbara dans voyage pamela-anderson-03050601chestchokerjo1.jpg

brandybigboob.jpgannemariberg.jpgjohannablue6.jpgmarika5270.jpg5137bb2007martina250.jpglindalampenius2200.jpg

Une étude faite par des chercheurs américains montre que les femmes qui ont des implants mammaires en silicone ont trois fois plus de risques de se suicider que celles qui ont gardé leur poitrine naturelle. Ben oui parce que se retrouver avec 2 pastèques du jour au lendemain collées sur sa poitrine change la vie et cause des troubles psychologiques. Les hommes ne semblent pas chercher à savoir s’il est normal dans la vie de peser 50 kg et de faire un 95E de tour de poitrine puisque même « pumpattava Barbara (la poupée gonflable Finlandaise) » arrive à les assumer, c’est pas elle qui va se plaindre de maux de dos…

Salarakas = amoureux secret c’est le nouveau terme gentil à la mode qu’utilisent les Finlandais pour parler d’une femme qui cherche la gloire en couchant avec une personne un peu plus connue… et que les médias bien souvent finissent par abîmer psychologiquement par le biais de leurs critiques implacables.

Après le contrôle technique et les air bag adéquat, elles déambulent sur des chapeaux de roue avec pour seul objectif en mettre plein la vue aux femmes naturelles qui elles, se battent contre leurs kilos en trop, contre leurs rides aux coins des yeux, contre les vergetures sur les jambes, contre des seins qui ne remplissent pas les bonnets d’un soutif…ces femmes qui ont le mérite de lutter contre les stéréotypes sexistes dont on les affublent et refusent de devenir superficielles pour que 3 ados et 2 ministres se masturbent sur leur photo dans des toilettes d’une station service…La plupart ont débuté dans des films pornos et ont enchainés sur des photos érotiques et se sont tout à coup retrouvées sous les draps d’un sportif, d’un politicien, d’un chanteur en ayant pris soin auparavant de laisser l’adresse aux paparazzis !…Marika Fingerroos, Martina Aitolehti, Linda Lampenius, Johanna Tukiainen, Anne-Mari Berg, Susanna Penttilä, Tiina Jylhä …

Pâques 2008 au fin fond de la forêt de Tuulos

Mardi 25 mars 2008
Pääsiäinen 2008, Tuulos
Album : Pääsiäinen 2008, Tuulos
Des paysages enneigés dans un petit coin de paradis au milieu de la forêt finlandaise...
40 images
Voir l'album

A lire absolument

Lundi 17 mars 2008

A lire absolument dans voyage book4

Pour toutes celles et ceux qui s’intéressent aux mystères du système éducatif Finlandais et aux secrets de son succès (classée numéro 1 aux évaluations internationales PISA, 2000, 2003 et 2006), j’ai le plaisir de vous annoncer la parution de ce livre, collection Pédagogies aux éditions ESF www.esf-editeur.fr

La Finlande

Un modèle éducatif pour la France ?

Les secrets de la réussite

Paul Robert

Son auteur, Paul Robert, actuellement principal d’un collège dans le Gard, a mené à bout des années de recherches, convaincu que le système Français à beaucoup à apprendre de l’éducation en Finlande.

Cette étude approfondie nous aide à mieux comprendre l’efficacité des techniques pédagogiques utilisées mais elle est aussi une précieuse source d’informations pour le monde éducatif !
Vous pouvez vous le procurer en commandant directement à ESF éditeur, Chantal Marez, 2 rue Maurice Hartmann, 92133- Issy les Moulineaux cedex

Chèque de 22 euros (port gratuit pour la France)
Et je vais encore me renseigner sur comment (et s’il est possible) de se le procurer à l’étranger!

12345...11