Archive de la catégorie ‘voyage’

Etre Finlandais c’est…

Mardi 30 mai 2006

Etre Finlandais c'est... dans voyage

 

Les Finlandais et la foule ne sont pas très bons amis en général. J’ai récemment fais un petit test alors que je prenais le bus pour rentrer du travail. Sachant pertinemment qu’il est difficile pour un Finlandais de tolérer une personne inconnue sur son siège voisin, je me suis assise à côté d’une jeune fille qui à mon arrivée m’a gentiment souri.unsure dans voyage
Assise au plus profond de son siège, elle écoutait sa musique sans oser tourner la tête de mon côté. Je sentais bien que ce voyage d’une demie heure allait être pesant pour elle, son esprit n’était pas libre et je pouvais presque apercevoir sur son front des gouttes de sueur…Je devinais alors que ce que je lui imposait là était franchement gênant mais qu’importe, si je m’étais assise à côté d’une autre personne ça aurait été la même chose.sad

 Alors qu’on s’approchait de la destination je sentais ses coups d’œil furtifs qui étaient censés m’avertir de son proche départ. Le bus se vidait petit –à- petit et j’ai pris le risque de ne pas changer de place lorsque des sièges devant et derrière se sont libérés…chose inimaginable pour un Finlandais. En effet ça fait des années que je prends le bus en Finlande et j’ai toujours remarqué que les personnes changeaient de place de suite lorsqu’une place se libère, même si on descend au prochain arrêt !question Ce contact physique apporte un certain mal-être qui est pourtant paradoxal lorsqu’on sait que les Finlandais se promènent nus au sauna ou au hammam avec des inconnus.
 

Il en est de même dans un ascenseur…collez- vous aux autres et vous allez créer un véritable malaise. Etant Française, le contact physique des centaines de bisous qu’on fait par semaine à la famille, aux amis, aux proches, et même aux amis des amis sans même connaître leur nom, manque terriblement… kiss3Imaginez une seconde ne plus faire la bise à vos amis ou à vos parents pour leur dire bonjour…que penseraient-ils donc ? A mon retour en France, je trouve ça bien pratique de ne plus chaque matin et soir embrasser mes proches, en vivant en Finlande on  adopte très vite le signe de la tête ou même le bonjour de loin, ça ne veut pas dire qu’on ne s’aime pas, c’est juste plus rapide et moins contraignant. On n’a alors pas le soucis de savoir si chez un c’est 2 bises, chez l’autre 3 ou encore 4… En France, si une amie se présente avec 4 autres personnes, pour être poli on leur fera alors la bise unes par unes, même si on ne les reverra plus jamais et qu’on ne prendra même pas le temps de demander qui elles sont.
 

En Finlande, même les parents ont une façon différente de démontrer leur attention et leur amour à leurs enfants, moins de câlins, moins de bisous, moins d’embrassades…ils sont élevés dans un contexte familial (et climatique) un peu plus froid que nos petits français.
 

S’il y a bien des étrangers sur lesquels on peut généraliser des stéréotypes c’est à mon avis les Finlandais ! ils aiment tous le « salmiakki » (la réglisse), ils vont tous au moins une fois par semaine au sauna, ils veulent tous posséder leur propre appartement ou résidence d’été. Si les finances se portent bien ils souhaitent acheter leur petit bateau pour faire des virées en mer dès qu’une occasion se présente. Dès qu’un événement a lieu dans le coin les Finlandais se suivent comme des canardshuh, ils achètent le même sachet de bonbon, s’arrête au même stand pour manger une misérable saucisse couverte de moutarde sans même un morceau de pain !
 

Les finlandais se contentent de petites choses tel un rayon de soleil, une mer à 15 degrés, une cabine de pêcheur sans toilettes ni électricité, une boîte de soupe de petits pois et du poisson grillé. Etre Finlandais c’est être proche de la nature, aimer vivre au milieu de nulle part avec un silence de plomb, cueillir des baies et des champignons, combattre les armées de moustiques et se réchauffer au coin d’un feu au goulot d’une bouteille de Koskenkorva. Etre Finlandais c’est chantonner un hymne national crée par un allemand qui est à l’origine une chanson à boire !

C’est suivre les mésaventures de Matti Nykänen (ex-champion du monde en ski de descente) qui bat sa femme Mervi, c’est ne pas voir le jour entre Novembre et Février, c’est penser que leurs athlètes gagnent grâce à leur « sisu » et non pas grâce à des substances illégales.wink
Etre Finlandais c’est être assez naïf, avoir du mal à croire que corruption, mal versements et autres scandales financiers ou politiques existent dans d’autres pays. 

Etre Finlandais c’est être un brun alcoolique, ça vous rend capable de poireauter devant un bar en attendant désespérément d’y rentrer 20 minutes avant de s’y faire jeter pour avoir vomis dans le verre d’un inconnu. Non je rigole, on vous jette pas pour ça ici, plutôt si c’est le verre du manager du bar on va dire !
C’est s’endormir sur le pas d’une porte s’en savoir de laquelle il s’agit et bredouiller des mots d’anglais quand les 2 grammes approchent…
Etre Finlandais c’est se révolter contre ces étrangers qui viennent profiter du système mais se précipiter dans un pizzéria – kebab (100% ouverts par étrangers) le vendredi soir avant de sortir en boite.
Être Finlandais c’est craindre les morsures de serpents en été dans les forêts et champs plus que l’éventuelle rencontre avec un p’tit « Bouba » (Ours pour ceux qui n’ont pas suivi la série).
C’est avoir un penchant pour Linda Lampenius et Janina Frostell, s’intéresser de près au Hockey sur glace et lire les déboires des « salarakas » dans le magazine Katso.

 Etre Finlandais c’est aussi avoir le plus petit pouvoir d’achat d’Europe et l’un des plus hauts taux de taxes, c’est acheter des légumes produits sur le territoire national qui coûtent 3 fois plus chers, c’est insulter la femme de son patron à la soirée du petit Noël sans jamais se faire virer parce que personne ne s’en rappelle…

C’est avoir un complexe d’infériorité permanent à côté d’étrangers venant de pays un peu plus développé et surtout un peu plus convoités par les touristes en général ( la France par ex !).blush
« Les Finlandais ne boivent pas parce qu’ils veulent se soûler, ils boivent parce qu’ils aiment avoir une bonne gueule de bois ! »
 

Si j’ai appris quelque chose de la Finlande après toutes ces années, c’est de ne pas dire du mal de leur pays en leur présence…ça les offenserait…òu sont mes bons croissants aux amendes tous droit sortis de ma boulangerie qui dégage une odeur de pâtisserie tiède dans tout le quartier ? Ou sont mes bisous, mes émotions, mon muscat et mon champagne ?
 Ou se cache la chaleur d’un dîner convivial qui dure plus d’une demie heure, mon pastis et ma partie de pétanque ? Ou se cache la convivialité, le bonheur de passer chez un ami sans prévenir à l’avance et de s’inviter à dîner à l’improviste ?singing
Ou est donc cette politesse qu’on m’a appris à l’école et que je ne peux point utiliser ici ?
Cette fameuse dictée de Bernard Pivot pour laquelle je manifestais tant d’enthousiasme et qui maintenant me poserait problème pour faute de rarement écrire dans ma langue maternelle ?sad 

Bon à savoir

Mardi 30 mai 2006
Bon à savoir dans voyage exclamation

 

  La bière est numérotée de 1 à 4. La 1 est faiblement alcoolisée et imbuvable, la 2 n’existe plus, la 3 vaut la kronenbourg et la 4 est excellente. Considérée comme un alcool fort vous ne la trouverez que chez Alko, le magasin qui a le monopole de l’alcool.
-         il est rare qu’un Finlandais ouvre la porte de son chez lui
-         si vous faites la queue pour entrer dans une des boites de la ville et que vous souhaitez y rentrer un autre jour plus facilement, glissez quelques euros dans la main du portier/videur qui se rappellera de vous ;) oui, oui, c’est leur boulot !
-         ici on a le droit de marcher, skier et même camper sur n’importe quel terrain (sauf les réserves naturelles, les plages et les espaces publics) pourvu qu’on ne trouble pas l’intimité du propriétaire ! En France y’aurait des coups de fusils qui se perdraient ;)toad666 dans voyage
-          la cueillette des baies et des champignons est autorisée tant qu’on respecte la nature, qu’on ne détériore pas les plantes où qu’on y jette pas de déchets
-         j’ai aussi récemment appris que si vous vous promenez avec votre toutou dans la forêt, il doit être attaché du 1er Mars au 19 Août (si, si !) pour laisser les bestioles sauvages se reproduire en paix !question
-         on trouve ici des tubes de crème de poisson, dans presque chaque resto on trouve un ou plusieurs menus végétariens ainsi que des plats sans lactose
-         l’ivresse est ici rituelle, délibérée, collective et impudique. Pour certains, le principe de base est de flirter avec le coma éthylique.
-         la Finlande n’est pas un pays Scandinave, la Scandinavie étant une entité culturelle, linguistique et ethnique englobant Danemark, Suède, Norvège et Islande.
-         « la première année le Finlandais construit son sauna, la seconde année il construit sa maison autour », c’est une maxime populaire ;)
-         « au sauna, conduis-toi comme à l’église »unsure
-         le principe de vie ici : lundi et mardi, on se repose du week-end précédent. Mercredi on s’offre un petit plaisir car vendredi est encore loin. Jeudi on se fait une bonne nuit en prévision des fatigues à venir. Vendredi et samedi on fait la fête avec méthode et enthousiasme. Dimanche on s’amuse encore un peu avant de reprendre la routine de la semaine.
-         le conducteur Finlandais manque de réflexes, surtout ne le surprenez pas par une manœuvre bien Française (ou devrais-je dire bien parisienne ?) Heureusement, comme on respecte la nature ici, les gens marchent ou prennent leur vélo par tous les temps !cool
-         franchement, l’auto-stop n’est vraiment pas un moyen de se déplacer très populaire ici ! En 6 ans et demi j’ai du en voir 2 !
-         les morceaux d’ananas sur la pizza figurent parmi les choses que je ne comprends toujours pas avec biensûr le « mämmi » une spécialité de Pâques qui honnêtement ressemble à de l’excrément !
-         les familles en Finlande comportent rarement plus de 2 ou 3 enfants

1...7891011