• Accueil
  • > Archives pour janvier 2009

Archive pour janvier 2009

On s’habille jeune chez les politiciens

Lundi 19 janvier 2009

On s’habille jeune chez les politiciens dans voyage veggie%20face%20male

Envie d’un corps plus ferme, plus jeune et plus en forme?…avec un zest d’argent, une pincée de pouvoir, un soupçon de notoriété et une goutte d’autorité il est possible de relooker son couple. Adieu crèmes antirides, botox, retouches Photoshop et autres formules miracles pour tenter de rafraîchir la façade de sa compagne…  

La mode existait déjà dans le milieu artistique, elle frappe aujourd’hui de plus en plus nos dirigeants vraisemblablement épouvantés par le syndrome du cheveu blanc pire de la calvitie. Pour ralentir les outrages du temps et se booster la libido, ils s’amourachent de chair fraiche. Leurs vieilleries s’envolent droit au grenier pour se vêtir des mannequins, artistes ou athlètes les plus confortables. Les collections sont fraiches et surprenantes, Sarkozy s’habille en Bruni (de 12 ans plus jeune), Niinistö en Haukio (29 ans plus jeune), Poutine en Kabaeva (30 ans plus jeune…le « juste bons amis » ne dupe personne!), Lipponen en Hertzberg (26 ans plus jeune), Kanerva en Kiikko (22 ans plus jeune), McCain en Hensley (18 ans plus jeune) pour ne citer que quelques exemples…la Haute-Couture va faire faillite…

 sarkozy-bruni dans voyage niinist__haukio_69342b poutine-kabaeva 05100_1iso suhdTM_vi cindy-lou-hensley-mccain-john-platinum-blond-wife  

Ce phénomène de différence d’âge n’a donc pas, comme on pourrait croire, été lancé par Sarkozy mais existe bien depuis des décennies. C’est le moyen en vogue pour assurer son capital séduction sans nécessairement passer par le bistouri. Comme si partager la vie d’une personne plus jeune pouvait  freiner la vieillesse…  Pourquoi se forcer à passer d’ennuyeuses années au coté d’une femme qu’on connait par cœur et que le temps a altéré quand d’autres roses poussent régulièrement aux alentours? Les politiciens ont-ils un secret pour attirer de jeunes amantes dans leur toile? Est-ce le gout de la gloire, du scandale, de la concurrence? L’histoire de prince charmant dont elles rêvent depuis toute petite, est-ce inconsciemment la quête d’un père absent? Elles attendent de leur conjoint protection et sécurité et ce dernier est souvent lui aussi en quête de réassurance. Grâce à sa plus jeune compagne, il se sent protecteur, et donc valorisé. Etre un politicien populaire ne suffit plus, il faut davantage.   

L’amour n’a pas d’âge mais il faut rester réaliste, qu’on soit monsieur tout le monde ou monsieur personne, le regard de la société vis-à-vis de la différence d’âge peut parfois devenir pesant. Ces couples doivent affronter l’ironie de leur entourage et se justifier en permanence sur leur choix. Plutôt que la question de l’âge c’est la compatibilité entre deux personnes qui compte mais il ne faut pas oublier qu’après plusieurs années de vie commune, des difficultés peuvent surgir sur certains points (valeurs, enfants, vieillesse, maladie). Pour la société, une telle union va forcément se révéler fragile à terme car souvent les partenaires n’évoluent pas au même rythme, physiquement et mentalement.  Cependant, en Finlande comme ailleurs, on semble mieux accepter le fait qu’un homme s’amourache d’une jeunette plutôt que le fait qu’une femme âgée se dégotte un jeunot. Imaginez la présidente Tarja Halonen se trémousser avec un jeune adonis sur son petit bateau…  Les hommes politiques en Finlande sont loin de montrer l’exemple, les scandales embarrassants se sont récemment succédé. Ils partent à la chasse et font parler d’eux.  Le Premier ministre Finlandais Matti Vanhanen s’est débarrassé de sa partenaire (de 15 ans sa cadette) par simple texto, l’ancien ministre des Affaires Etrangères Ilkka Kanerva a bombardé une jeune danseuse érotique (de 30 ans sa cadette) de messages coquins et suggestifs ce qui lui a valu sa place… 

Jusqu’à présent, vie privée et vie politique en Finlande ont su rester 2 domaines bien à part, désormais les médias se régalent de raconter chaque faux pas. Les temps ont changés et le peuple se soucie davantage des écarts de leurs représentants car il semble qu’ils abusent un peu trop de leur notoriété. Lorsque ces divagations personnelles ont des répercussions sur les fonctions professionnelles et que la réputation de tout un peuple est mise en jeu sur le plan mondial, la population s’indigne. Personnellement je doute que ces scandales aient fait perdre à la Finlande sa crédibilité auprès des dirigeants des autres nations…

Miss bonne humeur

Dimanche 11 janvier 2009

Miss bonne humeur dans voyage hand-lifting-trophy_~AA033070
Chaque année, un peu avant Noël, le service achat où je travaille depuis maintenant presque 3 ans se réunit pour un dernier café et quelques délicieuses joulutortut afin de partager ses commentaires sur l’année passée et les difficultés professionnelles traversées. Quelques semaines avant ce petit moment de détente, une urne est placée à proximité des bureaux. Il est alors temps de voter pour le ou la « Vuoden positiivari » qu’on pourrait traduire comme la pilule de bonne humeur du service, une personne de nature joyeuse qui s’assure que l’atmosphère reste détendu et agréable entre collègues. Si au passage, vous trouvez une meilleure traduction à l’expression, n’hésitez pas à m’en informer! En fait, « positiivari » est un jeu de mot (que seuls les Finlandais peuvent comprendre) entre les termes positiivisuus = caractère positif et « posetiivari » le joueur d’orgue de Barbarie !
posetiivari dans voyage
Dans la langue de Molière le jeu de mot n’a rien de bien distrayant. Chaque personne reçoit la liste numérotée des noms de la quarantaine de membres du service ainsi qu’une petite enveloppe et un coupon pour y inscrire le numéro anonymement. Il est biensur possible de voter pour soi, seule la personne élue l’année précédente ne peut être réélue par conséquent ne figure pas sur la liste. Le concept original mais aussi amusant m’était totalement étranger avant que j’entre dans cette entreprise.

…et c’est ainsi que le 18 Décembre dernier, lors de ce regroupement que, les cheveux en pétard après une courte nuit, des yeux cernés et peu maquillés d’avoir préparé mes bagages pour la Laponie, qu’à ma grande surprise, ces chenapans de collègues non d’une pipe en bois, m’ont élue « bonne humeur de l’année ». Une jolie coupe gravée des noms de tous les gagnants des 8 années précédentes se dresse désormais sur mon bureau et j’en suis fière. Il est fort possible qu’une partie de ces votes proviennent des collègues mâles que j’ai fais valser, twister et danser le rock sérieusement enivrée lors de la soirée du petit Noël…et merci aussi à la force énigmatique et généreuse qui assurément m’accompagnait ce soir là pour ne pas avoir vomi sur mes chères et tendres collègues! Il aurait été probable que cette coupe ne m’éblouisse pas chaque jour de sa présence !

Ce n’est vraiment qu’après une pluie de félicitations et un bain d’embrassades que j’ai réalisé que j’avais trouvé ma place ici, que mes collègues venaient de me prouver là leur amitié et leur sympathie. En 2008, on m’a bien demandé des centaines de fois quel était mon secret pour avoir le sourire et rester positive même quand tout va mal…quand on a galéré autant que moi pour obtenir un boulot qui répond à sa formation et à ses attentes et où en plus on s’y sent bien, on sait être reconnaissante et penser positif.
Porter ce titre l’espace d’une année est pour moi un honneur, est-ce qu’à votre boulot aussi on organise ce genre d’élection ?