Archive pour mai 2008

Et si on divorçait ?

Lundi 5 mai 2008

Et si on divorçait ? dans voyage DivorceCake « L ‘amour est un jardin fleuri et le mariage un champ d’orties « …est-il possible de convaincre une nation des bienfaits du mariage avec un tel proverbe ? Même si les orties ont quelques vertus en tisane…elles piquent et n’ont rien de bien plaisant. Si tant de relations se transforment en champ d’orties c’est peut-être aussi parce qu’elles demandent de l’entretien et d’être cultivées tous les jours…quand on plante une graine, il faut l’assumer ensuite, faire en sorte qu’elle pousse et ne pas la laisser à l’abandon sinon elle ne donne rien…il y a toujours de la mauvaise herbe qui pousse même au beau milieu d’un jardin de fleurs…visiblement les Finlandais rêvent d’être champion de hockey mais pas de labourer les champs étant donné que le taux de divorce est l’un des plus élevés d’Europe avec environ 51 divorces pour 100 mariages.

pile-papiers dans voyageEn France, demander le divorce est une longue et pénible aventure, les démarches à effectuer sont onéreuses et compliquées dues aux différents types de divorces (consentement mutuel, double aveu, rupture de la vie commune, faute…) et représentent des obstacles supplémentaires à un éventuel « bon déroulement ». La procédure de divorce pourtant simplifiée en 2004 n’a rien de rapide ou d’efficace si on la compare à la procédure Finlandaise.

En Finlande la loi concernant le divorce a été simplifié en 1988 mais n’est-elle pas TROP souple ? Ici il n’est pas nécessaire d’identifier une partie coupable pour obtenir le divorce ou participer à de nombreuses sessions pré-divorce. Pas besoin de preuve de rouge à lèvre sur un col de chemise, de petit mot secret dans une poche de veste ou dans le pire des cas de prouver les violences subies. Il suffit seulement à l’un des époux d’en faire la demande (qui coute 72 €) et si le couple ne se réconcilie pas dans les 6 mois le divorce devient officiel après avoir repayé 44 € en guise de confirmation. Aucun parti ne peut s’y opposer. Le mariage n’a donc plus l’ombre « d’une promesse à vie » et si demain l’envie nous prend de divorcer parce que sa moitié laisse trainer ses chaussettes sur le sol de la cuisine et rote vulgairement au repas chez belle-maman…la justice vous demandera d’expliquer si nécessaire les motifs de votre démarche et les enverra à votre futur(e)-ex conjoint…la somme à débourser pour un divorce est donc de 116 euros…

Une étude finlandaise a établi que les enfants de familles dont les parents avaient divorcé ou ceux dont l’un des parents était décédé, étaient les plus exposés à la consommation d’alcool, à l’expérience de l’ivresse et à l’usage de stupéfiants, ce qui suggère une probabilité plus grande de consommation à risque dans le futur…

Alors biensur l’allègement de cette loi a fait exploser le taux de divorces ce qui est plutôt paradoxal quand on sait qu’on passe de plus en plus de temps dans une vie à chercher le/la partenaire idéal(e) et qu’on se marie de plus en plus tard (vers l’âge de 30-32 ans en Finlande). De plus, on se marie en ayant vécu déjà auparavant de longues années ensemble. Si le divorce n’était pas aussi facile qu’il ne l’est devenu aujourd’hui, ne ferait-on pas davantage d’efforts pour continuer à vivre ensemble et laisser de petits soucis détruire tant d’histoires? Désormais il est plus facile de s’engager dans une autre relation plutôt que de recoller les morceaux de celle qui s’est brisée…

Récemment le député Tommy Tabermann (avec son petit air de Jerry Springer) a fait une proposition pour tenter de réduire ce taux de divorce élevé afin que les couples puissent se retrouver « émotionnellement et sexuellement ».

929

Le projet consisterait à accorder 7 jours de congés payés par an aux amoureux, à condition biensur qu’ils les prennent en même temps que leur conjoint ! Mais n’est-ce pas du favoritisme, les célibataires n’y ayant pas droit? De plus une petite semaine de vacances ne met aucun couple à l’abri d’une bonne engueulade et ne contribuera pas forcément à faire exploser le taux de natalité !