A lire absolument

A lire absolument dans voyage book4

Pour toutes celles et ceux qui s’intéressent aux mystères du système éducatif Finlandais et aux secrets de son succès (classée numéro 1 aux évaluations internationales PISA, 2000, 2003 et 2006), j’ai le plaisir de vous annoncer la parution de ce livre, collection Pédagogies aux éditions ESF www.esf-editeur.fr

La Finlande

Un modèle éducatif pour la France ?

Les secrets de la réussite

Paul Robert

Son auteur, Paul Robert, actuellement principal d’un collège dans le Gard, a mené à bout des années de recherches, convaincu que le système Français à beaucoup à apprendre de l’éducation en Finlande.

Cette étude approfondie nous aide à mieux comprendre l’efficacité des techniques pédagogiques utilisées mais elle est aussi une précieuse source d’informations pour le monde éducatif !
Vous pouvez vous le procurer en commandant directement à ESF éditeur, Chantal Marez, 2 rue Maurice Hartmann, 92133- Issy les Moulineaux cedex

Chèque de 22 euros (port gratuit pour la France)
Et je vais encore me renseigner sur comment (et s’il est possible) de se le procurer à l’étranger!

12 Réponses à “A lire absolument”

  1. Damien dit :

    Interesting!

    Le Gard, mon département d’origine :) Je pense que pour l’étranger ca doit être 22 + port…

    Je vais voir si je peux me le procurer par mon employeur ^^

  2. Josée dit :

    bonjour du mardi. joli chiffre de visiteurs 161 178 !

  3. Damien dit :

    Sur l’apprentissage des langues en tout cas, la France n’est pas près de s’en inspirer… :S A suivre

  4. Damien dit :

    Extrait du chat sur Lemonde.fr avec Xavier Darcos, retranscription disponible sur http://www.lemonde.fr/web/chat/0,46-0@2-823448,55-1024790,0.html

    « Damien_Roux : Quel avenir pour l’enseignement des langues ? Pensez-vous prendre modèle sur nos voisins européens, comme la Finlande, qui sont à la pointe en la matière ?

    Xavier Darcos : Les Finlandais sont bien obligés de connaître d’autres langues que le finnois. L’urgence est moins perceptible en France. [NDLR: ... limite l'argument]

    Cependant, vous le savez, nous lançons un vaste dispositif de visioconférence pour que les élèves soient le plus tôt possible en contact régulier avec des locuteurs natifs. L’objet est de faire de la France aussi une nation bilingue. Nous envisageons de développer les classes bi-langues au collège. »

  5. CarrieB dit :

    Si tu veux je peux te le commander!
    Et je suis allée lire le lien sur le chat de M.Darcos que nous indique Damien : J’avoue que je suis loin d’être rassurée sur l’avenir de l’école française, qu’on estime vouloir améliorer à coup de suppression de postes et de pseudo-améliorations de programmes.

  6. Damien: merci pour ton lien…les Francais s’interrogent sur l’avenir de l’école…quand on entend parler des écoles Francaises ici c’est toujours parce qu’il y a une grève quelconque d’étudiants, de profs…on a une sacrée réputation de grévistes ici!;)et pis c’est pas au collège qu’il faudrait développer le bilinguisme, mais bien avant!

    CarrieB: alors oui je veux bien que tu me le commandes parce que ce livre va intéresser un bon nombre de personnes dans mon entourage! C’est clair que l’argument de Xavier Darcos est facile, cela dit on ne peut pas ignorer que le Francais est parlé dans le monde par environ 265 millions de personnes selon les estimations officielles et que le finnois n’est parlé que par 5 petits millions donc il n’a pas totalement tort sur ce point.
    Je suis biensur pour l’apprentissage des langues dès le plus jeune âge mais il faudrait d’abord que les Francais apprennent leur langue maternelle et sachent la parler et l’écrire correctement ce qui n’est pas forcément le cas de tous…

  7. Damien dit :

    Le Monde de L’éducation – spécial langues est en kiosques :)

    J’aime le bouquet final dans l’argumentation d’Alexia ^^

  8. Charlotte dit :

    J’ai commandé ce livre dès que j’en ai entendu parler sur ton blog. J’ai reçu le livre lundi et j’ai déjà commencé à le lire. ça se lit bien et c’est vraiment très intéressant. Je suis contente qu’il y ait enfin une étude approfondie sur le sujet, car les émissions à la radio et à la télé sur la comparaison des systèmes finlandais/français ou tout simplement sur l’éloge du système finlandais se succèdent mais avec souvent des analyses un peu simplistes et un manque de consistance.
    Je recommande cette lecture à tous et merci encore Alexia d’avoir annoncé la parution de ce livre sur ton blog!

  9. Charlotte: j’ai moi aussi commandé ce livre sur le site de la Fnac, cela dit j’ai trouvé les frais de port un peu salés (13 €)donc je l’ai fait livré chez mes parents en France. Je n’ai encore pas eu l’occasion de le lire malheureusement mais je sais que Mr. Paul Robert lit ce blog donc tous les commentaires concernant son livre sont les bienvenus!;)

  10. neppo dit :

    Ce livre est très critiquable, c’est loin d’être une étude rigoureuse, l’auteur, engagé dans l’éducation nouvelle, nous dresse un tableau angélique et malheureusement très peu documenté allant toujours dans le sens de l’évolution qu’il souhaiterait:
    « J’ai découvert un pays où les élèves sont épanouis et les professeurs heureux. »
    Peu de chiffres en dehors des évaluations PISA, l’auteur recourt sans arrêt à des expressions globalisante: l’élève finlandais, le professeur … Aucune méthodologie, il s’agit avant tout d’un livre d’impressions, parfois à la limite de Tintin en Finlande.
    Je ne résiste pas non plus à une petite citation aussi permettant de mieux situer le courant réformateur agrégé autour de Meirieu:
    « Les écoles [finlandaises] sont de véritables communautés éducatives où l’identité professionnelle ne se fonde pas sur la critique et l’opposition systématiques,et, malgré un taux de syndicalisation de 100 %, la grève ne fait pas partie des rituels obligés de toute année scolaire. »

  11. neppo: merci pour ton commentaire, je ne l’ai moi meme encore pas lu mais je sais que comme toi, je vais dire ce que je pense. S’il reste un livre « d’impressions » c’est peut-être aussi parce que son auteur n’a pas enseigné en Finlande, seulement visité des écoles et constaté que les elèves devaient être plus heureux ici. Le livre devrait me parvenir cette semaine, j’ai moi meme écris un article sur l’education en Finlande telle qu’elle me parait (ayant moi meme enseigné et étudié dans le pays): le système éducatif finlandais est-il exportable? http://finlandssecrets.unblog.fr/2007/11/27/le-systeme-educatif-finlandais-est-il-exportable/

  12. tia gedeon dit :

    Je propose des palettes a vendre a toute entreprise portuaire finlandaise intéressée. Livraison rapide et sûre.

Laisser un commentaire