• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 26 septembre 2006

Archive pour 26 septembre 2006

Portrait de Pekka*, un Finlandais typique…

Mardi 26 septembre 2006

Portrait de Pekka*, un Finlandais typique... dans voyage F0011781

* Pekka est le prénom Finlandais utilisé comme référence dans les histoires, les livres d’exercices, les exemples pour les rendre plus concrets…
 

Pekka est plutôt grand, blond-châtain, bien bâti et arbore quelques tatouages fait à l’armée dans une jeunesse un peu folle et lointaine. Il est marié à une Finlandaise depuis quelques années avec qui il a deux enfants. Pekka a construit une petite maison confortable en bois avec un petit jardin et un sauna qui l’a bien endetté. Il aime passer ses vacances d’été dans son cottage au bord de la mer et pêcher sur son petit bâteau. Pekka rêve secrétement de posséder une belle grosse voiture américaine ou une moto mais il s’est sacrifié et a opté finallement pour le confort d’une voiture familiale.

Pekka prend régulièrement soin de sa Toyomobile dont il est plutôt satisfait mais ne voit pas d’inconvénient à se rendre à son travail en bus ou à vélo. Il va au sauna au moins une fois par semaine et dépense une certaine somme d’argent dans les nouvelles technologies. Il lit aussi beaucoup et s’intéresse de près à la vie des célébrités de son pays. Pekka est d’ailleurs abonné au câble et à un magazine automobile, il possède au moins deux télévisions, un ordinateur, au moins un téléphone portable et biensur une connection internet.

Il est fier des sportifs nationaux qui s’offrent une vie de palace dans des villas sous les cocotiers mais n’est pas entièrement sure que Lordi représente bien la nation. Pekka porte souvent un t-shirt ou un bonnet « Suomi » pour montrer qu’il est fier de sa patrie, il a d’ailleurs dressé un drapeau devant sa maison. Pekka est plutôt satisfait de sa vie professionnelle consacrée à la recherche mais il s’inquiète de la libre circulation des membres de l’UE, il pense que les résidants des pays voisins vont lui voler son travail en acceptant d’être moins rémunérés. Pekka n’aime pas la malhonnêteté, les voleurs et est légèrement xénophobe. D’ailleurs il aime faire des blagues sur les pays voisins et possède une ribambelle de préjugés sur bien des nationalités. Il a un complexe d’infériorité par rapport à ses confrères suédois qui semblent être plus rapides pour développer des idées ingénieuses.
 

Pekka aime le vendredi soir, son vrai petit plaisir c’est de griller des saucisses sur le coin d’un feu avec ses amis tout en buvant de la bière ou de la Koskenkorva. Pekka n’a pas l’alcool méchant mais quelques verres suffisent pour le rendre bavard et maladroit. Pekka n’y connait rien en vin, il ne voit pas d’inconvénient à boire une bouteille de rouge au goulot. Il est de nature discrète sur sa vie privée mais aime se vanter de ne plus se rappeler de sa soirée de la veille. Il aime sortir sans sa femme et ne manquerait un match de hockey pour rien au monde. Il joue lui même au Salibandy et entretient sa santé en pratiquant régulièrement la marche nordique, le vélo, le footing…L’hiver il chausse ses patins à glace pour enseigner à ses enfants le plaisir de la glisse.

Livré à lui-même, Pekka se nourrit de pizza, de Kebab et de plats cuisinés à mettre dans le micro-onde, dans ses bons jours de boulettes de viande et de purée avec un verre de lait. Eructer en public ou cracher en marchant ne lui semble pas impoli. Il fait rarement des compliments à sa femme et ne connait d’ailleurs pas la date de son anniversaire ou pire, celle de leur anniversaire de mariage. Pekka ne sait pas trés bien exprimer ses sentiments. Il est assez jaloux et ne sait pas danser, il préfère de loin passer tranquillement sa soirée accoudé au bar.
 

Pekka parle anglais avec un drôle d’ accent mais garde ses distances, il est plutôt réservé et n’aime pas trop s’exprimer en public. Le silence ne lui pose pas de problème. Il pense que le « sisu » le protège de tout, que les femmes ont leur place dans le monde du travail autant que les hommes et se demande ce que le monde extérieur peut bien penser de lui.
Pekka participe aux tâches ménagères et à l’éducation des enfants, il aide sa femme dans le quotidien mais n’élève pas la voix quand ses enfants sont agités et manque un peu d’autorité.
Il aime se promener en forêt mais se méfie tout de même des moustiques et des serpents. Il a vécu toute sa vie en Finlande mais envisage chaque jour la possibilité qu’un élan puisse lui traverser devant le nez et est toujours excité à l’idée de voir un écureuil grimper à un arbre. Pekka respecte les limites de vitesses autorisées et ne prendra pas la fuite après avoir causé un accident. Environ 1 % du salaire de Pekka revient à l’ Église Luthérienne Évangélique de Finlande même s’il ne pratique pas sa religion.
 

Pekka porte des sandales au travail et boit 6 à 8 tasses de café par jour. Il est trés ponctuel et il tutoie son patron ainsi que tous les gens qui travaillent avec lui, il ne cherche pas à mettre en avant son statut au sein de l’entreprise mais aime profiter des avantages que sa position lui procure.
Il n’est pas obsédé par la compétitivité mais s’investit beaucoup dans son travail.
Pekka est conscient qu’il existe deux chances sur trois pour qu’il se sépare de sa femme après 11 années de mariage. Il parait même que Pekka fait l’amour a sa femme 1,8 fois par semaine!